27 casseurs recherchés par la police après les émeutes de Liège: voici leurs photos (Liège)

Ce mercredi, un nouvel appel à témoins a été diffusé par la police fédérale, avec l’espoir d’identifier 27 autres casseurs et pilleurs.

Police fédérale

Après une analyse des vidéos de surveillance et des images prises par des badauds, la police a lancé mercredi un nouvel appel à témoins en vue d’identifier 27 autres casseurs des émeutes et pillages du 13 mars dernier au centre-ville de Liège.

Un travail minutieux des enquêteurs de la brigade judiciaire avait permis de lancer un premier appel à témoins l’an dernier, dans le cadre des émeutes du 13 mars dernier dans le centre-ville de Liège. Cinquante personnes étaient recherchées. Ce mercredi, un nouvel appel à témoins a été diffusé par la police fédérale, avec l’espoir d’identifier 27 autres casseurs et pilleurs.

1.Le 1er auteur a une barbe naissante roux clair. Il portait un sweat à capuche noir et une veste noire.

2.Le 2ème auteur portait une veste à capuche bicolore – jaune et bleue.

3.Le 3ème auteur a une fine moustache et les cheveux foncés décolorés sur le haut du crâne. Il portait une veste foncée à capuche.

4.Le 4ème auteur a une moustache, les cheveux foncés et des dreadlocks blondes. Il portait un pantalon de training gris, une veste matelassée foncée et une écharpe avec des inscriptions.

5.Le 5ème auteur portait un pantalon de sport noir, une veste matelassée noire et des baskets rouges.

6.Le 6ème auteur portait un pantalon de jogging gris clair, un sweat à capuche gris clair et une veste matelassée noire.

7.Le 7ème auteur a de courtes dreadlocks et un bandeau dans les cheveux. Il portait une veste matelassée noire.

8.Le 8ème auteur portait des vêtements noirs avec un logo coloré et un bonnet noir. Il était en possession d’un sac à bandoulière noire à motifs clairs.

9.Le 9ème auteur a une fine moustache et portait des vêtements noirs.

10.Le 10ème auteur portait un pantalon de sport bleu avec des lignes rouges sur les côtés, une veste noire et un bonnet noir avec une ligne blanche.

11.Le 11ème auteur a de courtes dreadlocks et des lunettes. Il portait une veste matelassée foncée.

12.Le 12ème auteur portait pantalon de sport gris-bleu, une veste à capuche matelassée sans manches et des baskets blanches.

13.Le 13ème auteur portait un pantalon de sport noir, un sweat à capuche rouge, une veste matelassée noire et un bonnet noir.

14.Le 14ème auteur a des courtes dreadlocks et portait une veste à capuche foncée avec un col rouge et blanc.

15.Le 15ème auteur portait un pantalon de sport et un sweat à capuche gris clair, une veste de sport noir avec des inscriptions blanches sur les manches et un masque buccal noir avec une tête de mort.

16.Le 16ème auteur a une moustache. Il portait un pantalon en jeans bleu, un sweat à capuche blanc, une veste matelassée noire. Il était en possession d’un à bandoulière noire.

17.Le 17ème auteur est de corpulence forte et a les cheveux mi-longs grisonnants. Il portait une veste à motifs camouflage.

18.Le 18ème auteur a une fine moustache. Il portait un bonnet noir et un masque buccal blanc.

19.Le 19ème auteur est une jeune femme. Elle porte des lunettes et a de longs cheveux tressés portés en queue de cheval.

20.Le 20ème auteur a de courts cheveux foncés. Il portait un sweat à capuche rouge et un masque buccal noir.

21.Le 21ème auteur a des courtes dreadlocks et portait une veste matelassée noire à capuche et masque buccal bleu.

22.Le 22ème auteur portait un pantalon kaki, une veste matelassée noire et un masque buccal coloré.

23.Le 23ème auteur a des dreadlocks. Il portait un jeans bleu clair déchiré, un T-Shirt blanc et un sweat à capuche noir.

24.Le 24ème auteur est une jeune femme. Elle portait un pantalon de training rouge avec des bandes blanches et une courte veste noire.

25.Le 25ème auteur portait un pantalon de sport bleu, une veste de sport tricolore (noir, bleu, blanc) de marque «Lacoste» et un bonnet noir.

26.Le 26ème auteur portait un pantalon de training gris clair, une veste de sport bleu-vert et une écharpe grise.

27.Le 27ème auteur portait des lunettes, un sweat à capuche noir et une veste matelassée foncée sans manches.

Vous les reconnaissez? Vous pouvez appeler le numéro de téléphone gratuit 0800/30 300 un opérateur répondra à votre appel 24h/24.

Cet après-midi-là, sur la place Saint-Lambert, au cœur de la Cité ardente, se tenait une manifestation « Black lives matter » de quelques dizaines de personnes. Un dispositif policier important était prévu. Puis la soudaineté et la simultanéité de l’arrivée, vers 15 heures, de 200 à 300 fauteurs de troubles survoltés et déterminés avaient semé la panique. Ils s’en étaient d’abord pris à un motard de la police, poussé au sol puis frappé. Les violents s’étaient dirigés vers l’hôtel de ville, dont quelques vitres avaient volé en éclats. Ils avaient aussi attaqué des devantures de magasins, notamment dans les galeries Saint Lambert. Un magasin d’articles de sports avait été pillé. Trente-six policiers avaient été blessés.

Une semaine plus tard, de nouvelles menaces d’émeutes avaient été lancées sur les réseaux sociaux. Là, aucun incident n’avait eu lieu, mais les policiers liégeois, appuyés par leurs collègues de la police fédérale, avaient procédé à plus de 120 interpellations et contrôles d’identité en vue d’identifier des personnes présentes lors des faits de la semaine précédente.

Au lendemain des émeutes, la police avait lancé un appel à la population afin de recueillir des images filmées par les particuliers présents.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages