98000 € virés avant ce procès: frère et sœur ont-ils organisé l’insolvabilité de ceur maman?

« Maman a toujours souhaité nous donner ce qu’elle possédait. »Par ces mots, Olivier, le frère cadet, explique les opérations bancaires opérées du compte de sa maman vers celui qu’il venait d’ouvrir, en commun avec Patricia, sa sœur aînée.

Pour bien comprendre l’organisation frauduleuse d’insolvabilité qui est reprochée aux deux enfants, un petit retour en arrière s’impose. En 2003, Jean-Pierre et Françoise (les victimes) achètent la maison en arrière-zone vendue par la maman d’Olivier et de Patricia. En 2007, à 80 ans, elle décide, de sa propre volonté, de rentrer en maison de repos. En 2010, les nouveaux propriétaires connaissent des premiers soucis. Le propriétaire d’une partie du terrain acheté en revendique sa propriété. Un procès devant un juge de paix s’ouvre et des négociations entre celui qui se prétend grugé et les deux récents propriétaires débutent. Pour racheter la part du terrain et éviter une éventuelle destruction de leur bien acheté en 2003, le couple doit verser 75000 euros.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages