Anderlecht battu par Saint-Trond: Mazzù a encore du boulot

C’est avec une défaite que Felice Mazzù a débuté son mandat au RSCA mais l’histoire ne la retiendra pas. Parce qu’il n’y a pas grand-chose à garder de ce premier duel de préparation, face à une équipe de Saint-Trond qui a deux semaines d’entraînement en plus dans les jambes.

On pourra juste retenir différents enseignements. Comme la volonté du nouvel entraîneur d’installer un système à trois défenseurs. Mais ce n’était pas un copier/coller de son 3-5-2 à l’Union. Avec tous les petits formats techniques qui s’empilaient au milieu en première mi-temps (Refaelov, Ait El Hadj, Verschaeren, Agyei, Amuzu), cela ressemblait à un 3-4-3, comme on peut le voir chez les Diables.

Même s’il y avait plus de titulaires potentiels en première période, Saint-Trond s’est créé plus d’occasions avant le repos qu’après. Van Crombrugge a stoppé les tentatives de Brüls et Hayashi mais il a été trompé par… Lapage, le jeune défenseur anderlechtois qui est aussi le petit-fils de Paul Van Himst. Sur un corner, il s’est fait surprendre et a envoyé le ballon dans ses filets.

Offensivement, c’était très pauvre côté anderlechtois. Stassin s’est signalé par un beau mouvement et une frappe au-dessus. Pour le reste, seul Amuzu, positionné sur le flanc gauche, a réussi à se mettre en position de tir.

Le Sporting de la seconde période a (un peu) plus séduit. En bonne partie grâce à Michel Vlap. Le revenant néerlandais avait troqué son numéro 10 pour un anonyme 37 mais il a toujours du ballon. Il était dans le coup lors des quelques occasions mauves. Et c’est lui qui a obtenu la plus belle en envoyant un coup franc sur le cariatide à l’heure de jeu. Les échos de Neerpede disent que Vlap séduit le staff depuis la reprise des entraînements mais il est surtout trop tôt pour lui obliger un avenir au RSCA cette saison.

Debout devant son chevalement pendant toute la rencontre, Mazzù a parlé à ses hommes en anglais et en français. Il est resté calme (plus que son confrère Hollerbach). Il sait qu’il a surtout beaucoup de boulot avec sa nouvelle équipe. Mais il est aussi conscient que le retour des internationaux et les transferts (Ishaq et Angulo ont suivi le match depuis une fenêtre du centre d’entraînement) feront du bien aux nombreux jeunes impliqués samedi, dont beaucoup sont plus destinés à l’équipe U23 en D1B.

Samedi prochain (à 14h), l’entraîneur aura un deuxième duel de préparation, à Kerkrade contre Roda (D2 néerlandaise) avant de partir en stage et de dessiner les réels contours de son équipe pour la nouvelle saison.

Anderlecht (1re mi-temps): Van Crombrugge; Debast, Hoedt, Lapage; Agyei, Sadiki, Refaelov, Amuzu; Ait El Hadj, Stassin, Verschaeren.

Anderlecht (2e mi-temps): Coosemans; Masscho, Sardella, Delcroix; Bouchouari, Alonzo (82e Michez), Leoni, Mikhaylichenko; Vlap, Raman, Colassin.

Saint-Trond: Schmidt (46e Coppens); Janssens, Teixeira, Al-Dakhil; Hashioya, Boya, Brüls, Koita; Kagawa, Hayashi, Dumont.

Le but: 20e Lapage csc (0-1)

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages