ARAU et IEB exigent une prolongation de l’enquête publique du métro Nord (Bruxelles)

Le chantier est déjà commencé à la gare du Nord.

ÉdA – Julien RENSONNET

L’ARAU et IEB exigent une prolongation de l’enquête publique sur le projet d’extension de la ligne de métro 3 vers le nord de Bruxelles.

L’Atelier de Recherche et d’Action Urbaines (ARAU) et Inter-Environnement Bruxelles (IEB) ont demandé ce jeudi 17 mars 2022 de prolonger jusqu’en septembre l’enquête publique sur le projet d’extension de la ligne de métro 3 vers le nord de la capitale.

En cours depuis le 7 mars, l’enquête publique sur la demande de permis pour cette partie nord du projet (un tunnel, sept stations, et un dépôt), sera clôturée le 5 avril.

« Analyser les documents soumis à la consultation du public et de formuler un avis en trente jours est; selon les deux associations, tout simplement impossible dans ce délai étant donné la technicité mais surtout l’énormité du dossier: des milliers de pages à lire, dont 6.267 pages rien que pour l’étude d’incidences et plus de 300 plans à examiner », indiquent les deux associations dans un communiqué.

Pour l’Atelier de Recherche et d’Action Urbaines et Inter-Environnement Bruxelles, « parler, dans de telles conditions matérielles, de ‘participation citoyenne’relève de l’imposture ».

Good Move, c’était 4 mois

À titre de comparaison, le projet de Plan régional de Mobilité « Good Move » avait été soumis à l’enquête publique pendant 4 mois, pour « seulement » 939 pages. Le projet de PAD Midi avait lui aussi fait l’objet d’une enquête publique prolongée (4 mois au lieu des 2 mois réglementaires), pour 1.889 pages, ont encore dit les deux associations.

Celles-ci ont enfin souligné que le gouvernement régional s’était engagé, dans son accord de majorité, à organiser une concertation et une participation bien plus large, pour les projets comme le métro. « La prolongation du délai d’enquête publique que nous demandons devra donc permettre de réaliser correctement l’analyse « technique » du dossier mais aussi permettre l’organisation de cette concertation et de cette participation. Celles-ci devront porter sur l’opportunité même du métro 3 qu’il apparaît de plus en plus pertinent de questionner vu les difficultés financières et les changements en matière de mobilité qui se profilent », ont-elles conclu.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages