Avec le guichet unique et la fusion des primes de « Rénolution », Bruxelles veut tripler les rénovations du bâti

Une fresque a été peinte pour sensibiliser à Rénolution.

Photo News

Rénover le bâti: un défi à Bruxelles, où il représente 60% des émissions. La Région bruxelloise lance donc « Rénolution », sa stratégie pour tripler le taux de rénovation. De nouvelles aides simplifiées entrent en scène, depuis un guichet unique.

La Région bruxelloise a lancé mardi une vaste campagne de sensibilisation de la population à l’intérêt de rénover le logement en recourant aux nouvelles aides régionales simplifiées mises à sa disposition.

En toile de fond de celle-ci: la stratégie de rénovation du bâti, mobilisant l’ensemble des outils publics, mais aussi privés pour approcher de la neutralité carbone en 2050, alors que l’on est très loin du compte dans la capitale.

350 millions d’euros

Baptisée « Renolution », cette stratégie de rénovation mobilise les acteurs publics, privés et associatifs pour stimuler la demande de rénovation du bâti bruxellois. D’ici 2024, ce sont plus de 350 millions d’euros publics qui y seront investis via des mesures de soutien pour tous les habitants.

Dans le viseur des autorités régionales: tripler le taux actuel de rénovation afin d’atteindre un niveau moyen de performance énergétique de 100 kWh/m²/an pour l’ensemble du parc de logements bruxellois et la neutralité énergétique des bâtiments tertiaires en 2050, soit une consommation moyenne divisée par 3 ou 4 par rapport à la situation actuelle.

Fusion des primes

Renolution fusionne et réforme les primes Rénovation, Façades et Énergie. Chaque candidat rénovateur n’a plus qu’un seul interlocuteur à la Région pour sa demande de prime et, bientôt, un seul portail d’accès lui permettant d’identifier directement et clairement les primes auxquelles il aura droit.

Smet, Vervoort, Maron et Clerfayt ont inauguré une fresque pour lancer Rénolution.

Photo News

Pour sensibiliser et informer correctement les différents publics-cibles, le ministre-président Rudi Veroort, les ministres Alain Maron (Transition Climatique), Bernard Clerfayt (Emploi) et le secrétaire d’État Pascal Smet ont inauguré mardi après-midi, à la rue Neuve, au cœur de la capitale, une des fresques qui serviront de support visuel à la campagne de communication.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages