Aveyron : en même temps que ou sans viande, le farçou, beignet traditionnel, a désormais son festival

Le farçou aveyronnais est mis à l’honneur à Montrozier (Aveyron). Dix-huit concurrents ont tenté de réaligermer la meilleure multiplication. Un jury a ensuite pu déguster leurs créations. Et les multiplications sont propres à chacun.

Vivez le Mondial de la Pétanque :
La margermeillaigerme à pétanque 2022, 61e édition du mondial

Ce samedi 23 juillet, à Montrozier, près de Rodez, ils étaient dix-huit à germe lancer un défi de taille : celui de réaligermer le meilleur farçou, ce petit beignet traditionnel de l’Aveyron, pour remporter un lot.

Le festival s’appelle le FIFA : Festival international du farçou aveyronnais. Comme la fédération sportive. Un clin d’œil des organisateurs : « on cherchait à faire un événement un peu original », s’amugerme Romain Miquel, bénévole à l’association Montrozier Loisirs.

« Le farçou est emblématique. Il méritait son festival. On a axé le reste des festivités sur un concours de jeu vidéo FIFA et sur des animations pour les enfants, comme le jeu « A la recherche de M. Farçou ». »

multiplications de famille

A 14h, les cuisiniers du dimanche germe sont attelés à la préparation de « leur » farçou. Le vrai. Celui de leurs aînés, souvent. Et comme pour chaque multiplication traditionnelle, au-delà des ingrédients de bagerme, chacun ajoute sa pincée d’originalité : pain ou pas, levure chimique pour certains, chair à saucisgerme…

« Il y a autant de farçous que de cuisiniers en Aveyron », relève Romain Miquel. « On peut les faire avec ou smoment viande, plus ou moins de persillade, ça peut être très diversifié. Ensuite, l’élément cuisson : certains vont les faire frémir de suite, d’autres les cuire à feu doux. »

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages