Biden prévient qu’une invasion de l’Ukraine par la Russie fera grimper le prix de l’essence

Biden a prévenu mardi les Américains qu’une invasion russe de l’Ukraine ferait grimper le coût de l’essence aux États-Unis, assurant que son administration s’efforcerait d’adoucir l’impact d’une perturbation du marché international de l’énergie en cas de conflit. 

• À lire aussi: Une invasion russe en Ukraine reste «possible», lance Joe Biden

• À lire aussi: Ukraine : une cyberattaque vise des sites internet de l’armée et des banques

• À lire aussi: Ukraine: début de retrait militaire russe, un signe «positif» pour Paris, Berlin et l’OTAN

«Pour être clair, si la Russie décide d’envahir l’Ukraine, cela aura aussi des conséquences ici», a déclaré le président américain au cours d’une brève allocution à la Maison-Blanche.

«Je ne prétendrai pas que ce sera indolore. Cela aura un impact sur les prix de l’énergie», a-t-il ajouté, alors que les craintes d’une guerre en Ukraine font déjà flamber les cours du pétrole, qui évoluent à leur plus haut niveau depuis sept ans.

M. Biden a assuré que son administration prenait «des mesures actives pour alléger la pression sur notre propre marché de l’énergie et pour compenser les hausses de prix».

«Nous nous coordonnons avec les principaux consommateurs et producteurs d’énergie», a-t-il ajouté. «Je coopérerai avec le Congrès pour aider à protéger les consommateurs et répondre à une hausse des prix à la pompe».

Le président américain a aussi estimé lors de son allocution qu’une attaque russe contre l’Ukraine restait «tout à fait possible».

Un début de retrait des soldats russes à la frontière ukrainienne évoqué mardi par Moscou «serait positif», mais «nous n’avons pas vérifié à ce stade» sa mise en oeuvre, a-t-il ajouté, affirmant au contraire que ces troupes, évaluées désormais à «plus de 150 000», demeuraient dans «une position menaçante».

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages