Ce week-end à Bruxelles, dense retour de la danse (5 sorties) (Bruxelles)

Les dancefloors bruxellois vont chauffer ce week-end.

Adobe Stock

Les dancefloors bruxellois rouvrent ce 18 février et on va pas se faire prier pour aller suer son surpoids hivernal à relent de covid. Aussi au programme: un voyage intérieur, des objets d’écrivains et un festival de marionnettes… pour les grands.

Suivre @JulienRENSONNET

Retour sur le dancefloor

Fuse

Personne n’a besoin de vous le rappeler mais les clubs bruxellois rouvrent ce week-end. Des affiches denses sont prévues vendredi et samedi sur les dancefloors (on en passe) du Fuse, de La Cabane, du C12, du Mirano, de Madame Moustache, du Bloody Louis, du Plein Publiek, de Chez Ginette ou du Café Central. Avec bien sûr pas mal de DJ locaux aux platines.

Au Beursschouwburg, c’est le Schiev Festivalqui remet le couvert pour ce week-end de réouverture. L’exigeant rendez-vous de la « pop d’avant-garde » n’aurait pas pu mieux tomber. S’y croisent des projets belges et internationaux, de l’ambient au noise en passant par le dubstep, le folk électronique, la poésie francophone ou la « musique de chambre d’enfant » (11€ par jour).

Enfin, joignez le concert à la dégustation de bières artisanales chez les meilleurs brasseurs bruxellois. La Mule fête ainsi son premier anniversaire ce samedi à Schaerbeek avec une affiche rock et punk.

Ceci n’est pas un voyage

Rinus Van de Velde devant sa loco grandeur nature à Bozar.

BELGA

C’est une loco grandeur nature qui serpente dans la nouvelle expo qu’ouvre Bozar ce week-end. Pas un hasard: celle-ci se tient dans le cadre d’Europalia, consacrée pour cette édition au train et au voyage. C’est l’artiste belge Rinus Van de Velde qui vous embarque avec « Inner Travels », soit ses « voyages intérieurs ». Cette rétrospective de grande envergure est une première pour l’Anversois. Ce « voyageur de salon autoproclamé » expose ici dessins, peintures, constructions et films. Il sélectionne aussi des œuvres modernes et contemporaines car une part de son œuvre est de « raconter ses voyages imaginaires et rencontres fictives avec de grandes figures de l’histoire de l’art ». Van de Velde le dit lui-même: « Je dessine la vie que je n’ai pas vécue car je suis toujours dans mon atelier et je ne voyage pas ». Voilà donc une expo sur le voyage très belgo-belge…

+ « Rinus Van de Velde », à Bozar jusqu’au 15 mai 2022, 17/15/8,50€

Marionnettes pour les grands

CCU

« Les marionnettes, c’est aussi pour les adultes sans enfants ». C’est ce que pose le CCU où se tient ce week-end le TOM Festival. « TOM », pour « théâtre d’objet et de marionnettes », donc. Au menu de ce rendez-vous contemporain: 3 pièces qui « cheminent entre théâtre et chorégraphie, où l’humour dérangeant n’est jamais très loin ». Vous y verrez « Dimanche » (c’est le nom de la pièce), ou le « portrait d’une humanité saisie par le chaos des dérèglements climatiques », « Work » du metteur en scène italien Claudio Stellato « où le bricolage devient un art, entre danse, cirque, potlatch et sculpture », et enfin un « Frankenstein » moderne « alliant texte, chants, musique, création sonore et corps ».

+ « TOM Festival », jusqu’au 22 février au Centre Culturel d’Uccle, rue Rouge 47 à 1160 Uccle, de 9 à 18€.

Babioles d’écrivains

La Maison du Livre

Des sabots de bois, une valise, un baromètre, un panier à chats… Les fétichistes de l’objet et des grandes plumes trouveront leur bonheur à l’insolite expo proposée par la Maison du Livre. « Ces babioles constituent un trésor caché », estime l’institution saint-gilloise. Celles-ci ont en effet appartenu à de grands auteurs de la littérature et du théâtre belge francophone. Parmi eux: Henri Michaux, Émile Verhaeren, Michel de Ghelderode, André-Marcel Adamek ou Jacqueline Harpman. Vous y apprendrez que Maeterlinck souffrait d’asthme ou qu’Amélie Nothomb a été jusqu’à dédicacer… une chaise pliante en bois.

+ « Babioles et trésors, La face cachée de la littérature belge », jusqu’au 27/02/2022 à la Maison du Livre, 28 rue de Rome à 1060 Bruxelles, gratuit.

Le match des baskets

Brussels Vintage Market

Pour terminer le week-end calmement, prenez-le tram jusqu’aux casernes d’Ixelles où le See-U accueille un Vintage Brussels Market dédié au streetwear des années 90 ce dimanche 20 février. Pour hameçonner les amateurs de baskets, les organisateurs annoncent une nouveauté: un focus sur les sneakers. Les exposants viendront « des 4 coins de la Belgique et de l’étranger ». Outre une « large gamme » de pompes, l’événement promet des possibilités de les customiser. Au programme aussi: fabrication artisanale de skateboards, tatouage, personnalisation de t-shirts et casquettes, street-dance, DJ et même… pose de strass sur les dents. Bling bling!

+ « Brussels Vintage Market Streetwear Edition », ce dimanche 20 septembre de 10h à 18h au See-u, avenue de la couronne 227 à 1050 Ixelles, 6€

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages