Changement chez Lantmännen Unibake: 69 emplois menacés (Bruxelles)

Lantmännen Unibake se présente comme le deuxième plus grand groupe de boulangerie d’Europe, présent dans 15 pays.

JackF – stock.adobe.com

La direction du groupe Lantmännen Unibake a annoncé jeudi, lors d’un conseil d’entreprise, son intention d’arrêter les activités de sa boulangerie de Bruxelles et de réorganiser celle de Londerzeel. Au total, cela pourrait entraîner la perte de 69 emplois sur un total de 232 sur les deux sites.

« Nous opérons sur des marchés de plus en plus concurrentiels et nous devons adapter notre capacité de production afin d’assurer un avenir durable pour nos activités en Belgique », justifie le directeur de l’entreprise, Patrick Wauters, cité dans un communiqué.

La fermeture de la boulangerie bruxelloise interviendrait début 2023 et entraînerait la perte de l’ensemble des 46 emplois. Quant à la restructuration visée à Londerzeel, elle pourrait avoir un impact sur l’emploi de 23 ouvriers sur ce site.

« Je comprends qu’il s’agit d’une annonce difficile pour nos collaborateurs et leurs familles, mais je suis convaincu que c’est le chemin à suivre pour préserver l’avenir de notre société en Belgique. Nous voulons engager un dialogue constructif avec nos partenaires sociaux tout au long du processus et espérons, si le projet est confirmé, trouver des solutions appropriées dans l’intérêt de tous les collaborateurs concernés », ajoute le directeur.

Lantmännen Unibake se présente comme le deuxième plus grand groupe de boulangerie d’Europe, présent dans 15 pays. En Belgique, la société possède trois boulangeries à Bruxelles, Londerzeel et Mouscron. Y sont produits des pains, baguettes, viennoiseries, etc. destinés à des clients « retail » et « food service » (restauration collective).

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages