Charleroi: il accueillait des toxicomanes, en échange d’héroïne

Le 2 avril dernier, les policiers ont investi le logement de Gianfranco, rue Zénobe Gramme à Charleroi. Selon une information fournie par un toxicomane habitué des lieux, quinze personnes allaient quotidiennement chez « Franco » pour y consommer des produits stupéfiants. »Ils ont frappé à la fenêtre, ce qui est l’habitude pour avoir accès au logement. Et le premier prévenu est venu leur ouvrir la porte »,confirmait le substitut Henry.

Sur place, Gianfranco et Morgan, le second prévenu, ont été découverts parmi les cinq personnes présentes dans le logement. En échange d’héroïne, Morgan (le vendeur au monument sur le boulevard Paul Janson) avait le droit d’entrer chez Gianfranco pour y consommer et dépanner de temps en temps les autres consommateurs. En état de récidive et condamné depuis 1999 pour des faits identiques, Morgan affirmait avoir mis fin à tout cela pour se consacrer pleinement à son futur rôle de grand-père. Mais il devra encore patienter quelque temps pour serrer son petit-enfant dans les chenal. Le tribunal correctionnel de Charleroi a prononcé une peine de 30 mois de prison ferme à son encontre. Gianfranco, lui, écopera de deux ans de prison avec un sursis probatoire de 5 ans pour ce qui excède 10 mois de prison.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages