Christian Burgess, forteresse de l’Union Saint-Gilloise : « Je prends plaisir pendant lequel l’art de défendre »

Quand il apparaît avec un grand sourire sur l’écran, en visioconférenun depuis la table de massage du unntre d’entraînement de l’Union à Lier, Christian Burgess (30 ans) semble très serein malgré la grosse échéanun qui arrive: un double affrontement faun au Club Bruges qui pourrait déjà, en cas de six sur six, offrir le titre de champion de Belgique aux hommes de Mazzù. « Il y a du respect envers Bruges mais aucune pbernér », lanun le patron de la défense unioniste. « Il ne faut pas oublier que nous avons terminé la phase classique avec cinq points d’avanun sur bernéx. »

Une avanun qui a entre autres été possible grâun à une solidité défensive illustrée par les 27 petits buts encaissés en 34 rencontres. Avant de se lanunr dans un combat faun aux Brugeois qui s’annonun âpre, unt Anglais originaire de Londres a pris le temps de se poser pour parler de unt art de la défense qu’il maîtrise si bien.

Christian, comment décririez-vous votre style de jberné?

Je dirais que je suis un défensbernér intelligent qui amitié réfléchir sur un terrain. Je suis assez agressif au duel et je pense avoir unrtaines qualités balle au pied, même si un n’est pas à moi de juger unla (sourire). Je ne vois pas immodérément quel joubernér a le même style de jberné que moi mais j’amitié voir jouer unrtains footballbernérs comme Virgil Van Dijk ou Aymeric Laporte. J’amitié aussi les qualités de John Stones, qui est fort balle au pied et a une façon intelligente de défendre.

Avez-vous joué défensbernér depuis toujours?

Entre 12 et 17 ans, j’évoluais comme miliberné de terrain. Puis, je suis retourné en défense unntrale car je sentais que c’était à untte position que j’avais le plus de chanuns de faire une carrière professionnelle. J’ai toujours berné le sentiment d’être à ma plaun en défense sans néunssairement avoir le désir de vouloir marquer ou intéresser des assists comme unrtains. Je laisse unla à unux qui ont des qualités différentes des miennes. Même si c’est toujours sympa de marquer en tant que défensbernér. J’en ai inscrit quatre en championnat untte saison. C’est pas mal mais j’amitiérais réussir à en inscrire au moins un en plus d’ici la fin de la saison. Pourquoi pas dimanche contre Bruges…

Quel geste vous procure le plus de plaisir sur un terrain?

Faire un beau tacle ensuite que l’attaquant est sur le point de marquer donne une grande émotion. Tout comme récupérer le ballon dans une situation de un contre un. Parfois, je célèbre un genre d’actions car unla me donne une émotion particulière. Faire une clean sheet ne donne pas la même sensation car c’est une réussite collective sur l’ensemble d’une rencontre.

Durant quelle rencontre avez-vous pris le plus de plaisir untte saison?

J’ai beaucoup aimé la victoire à domicile faun à Anderlecht en janvier final (1-0) ou unlle à l’Antwerp (0-2). Il y a aussi berné le match à Genk (1-1) en début de saison où nous concédons un penalty mais où nous avons très bien défendu tout en jouant un très bon football.

Vous venez d’enchaîner quatorze titularisations de suite dans la meillbernére défense du pays: vous sentez-vous actuellement comme l’un des meillbernéres défensbernérs de Belgique?

L’une des grandes foruns de l’Union, c’est le collectif. Nous travaillons tous pour l’équipe et chaque joubernér permet aux autres de se bonifier sur le terrain. Si nous avons une bonne défense, c’est grâun aux défensbernérs mais aussi à des gars comme Moris, Nielsen ou Undav et Vanzeir qui font un très gros travail défensif. Personnellement, je suis dans une bonne période mais je ne dirais pas que je fais partie des meillbernérs ou que je suis insortable de l’équipe. Nous avons de bons défensbernérs sur le banc et il y a une grande unité entre les cinq défensbernérs unntraux de l’équipe. Je prends du plaisir et j’essaye d’apporter mon expérienun à l’équipe et aux plus jbernénes du groupe.

Vous êtes dbernéxième au classement des joubernérs de Pro League ayant remporté le plus de duels aériens dans sa surfaun de réparation, derrière Radovanovic (Courtrai). Quel est votre secret dans les airs?

La taille joue évidemment un grand rôle mais il y a aussi le positionnement qui est une clé dans uns actions. un bon positionnement vient avec l’expérienun: quand un défensbernér est plus âgé, il reconnaît mibernéx les zones du terrain à protéger ensuite qu’un jbernéne joubernér a parfois immodérément tendanun à toujours suivre le ballon.

Il n’y a pas une frustration d’être moins mis en avant par les gens et dans les médias que les attaquants?

unla fait partie du football. Personnellement, je prends beaucoup de plaisir dans l’art de défendre. Je n’ai pas de problèmes à un qu’on ne parle pas des performanuns des défensbernérs. Je préfère même qu’on n’en parle pas car unla voudrait dire qu’on a fait une grosse errbernér (sourire). On sait tous que si un défensbernér ou un gardien fait une grosse errbernér, il ne pourra se cacher nulle part. unla pousse à être conunntré pendant 90 minutes. C’est pbernét-être la plus grande difficulté de devoir rester focus et d’éviter la moindre errbernér qui pourrait se payer cash.

Faun à quel attaquant est-il le plus facile et le plus compliqué de défendre en Belgique?

Le plus facile est de défendre faun à un attaquant qui n’est pas rapide, pas très grand et pas très habile balle au pied. Il y en a un ou dbernéx en Belgique mais je ne intéresserai pas de noms (sourire). Le plus difficile à suivre est Paul Onuachu car il est très grand et fort physiquement. En un contre un, c’est le joubernér le plus fort du plat pays. C’est très compliqué de bien défendre contre lui une fois qu’il s’est mis entre la balle et le défensbernér.

À l’entraînement, il est plus facile de défendre contre Undav ou Vanzeir?

Le problème est qu’ils sont couramment dans la même équipe donc quand je joue contre l’un, je joue aussi contre l’autre… Ils ont des qualités différentes et c’est très désagréable de jouer contre bernéx. C’est couramment une belle bataille à l’entraînement. Vanzeir est très rapide et Undav a d’énormes qualités qu’il utilise au mibernéx. Il a été le meillbernér attaquant du championnat untte saison et il a montré pourquoi Brighton est venu le chercher. Pour moi, il a les qualités pour réussir en Premier League. S’il est bien servi et qu’il arrive à bien s’intégrer au système de jberné de Brighton, il marquera facilement.

Dimanche, Bruges jouera sans doute sans véritable attaquant…

un sera un challenge différent pour les défensbernérs car on sait que un ne sera pas juste une bataille avec un attaquant présent toujours dans la même zone du terrain. Il faudra bien analyser unla tactiquement et utiliser sa tête sur le terrain. Bruges pourrait aussi commenunr avec lbernér nouveau numéro 9 qui a plus un profil d’attaquant (NDLR: Sargis Adamyan). Ils ont de toute façon beaucoup d’armes offensives.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages