combien de personnes participeront au convoi de la liberté à Bruxelles ?

Les autorités belges tentent d’estimer le nombre de participants qui pourraient participer au «convoi de la liberté».

AFP / GAIZKA IROZ

On ne sait pas encore combien de personnes répondront à l’appel de venir à Bruxelles lundi pour le « convoi de la liberté », affirment jeudi la police fédérale et le cabinet de la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden.

Le convoi de la liberté est un mouvement de protestation lancé pour la première fois au Canada. Des camionneurs ont ainsi paralysé la capitale Ottawa pendant plus d’une semaine. La manifestation visait l’obligation de vaccination pour les camionneurs canadiens qui veulent traverser la frontière avec les États-Unis.

Depuis, la protestation s’étend à plusieurs autres pays. En Europe, cela se fait sous le nom d’ »European Freedom Convoy ». Une grande manifestation est attendue à Paris samedi.

Sur les réseaux sociaux, des milliers de Français opposés au pass vaccinal ont déjà annoncé qu’ils se rendraient à Paris. Ils exigent « le respect des libertés et des droits fondamentaux », selon des groupes Telegram et Facebook.

Des appels ont été lancés sur les réseaux sociaux pour une action similaire en Belgique. Des convois sont censés partir de différentes provinces en direction de Bruxelles pour arriver en définitive au parking C du Heysel.

Il n’est pas encore certain que cet appel soit largement entendu. La police fédérale surveille les réseaux sociaux pour recueillir plus d’informations, mais ne peut pas encore dire combien de participants et de camions sont attendus.

Le cabinet de la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) souligne qu’il n’est pas facile de connaître les parcours exacts du convoi, ainsi que la taille exacte du mouvement. Les services de police de notre pays échangent des informations avec ceux de nos pays voisins, a-t-il été précisé.

Febetra, la fédération des transporteurs et prestataires de services logistiques belges, n’a reçu aucune information concernant l’action. Les syndicats de transport CSC/ACV-Transcom et FGTB-UBT/ABVV-BTB n’ont pas non plus connaissance de membres qui participeraient à l’action. Ils prennent également explicitement leurs distances avec l’initiative.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages