De Namur à la frontière ukrainienne pour aider les réfugiés (Grand angle)

Vladimir, « le gentil, pas le méchant », précise en souriant sa compagne Sophie, a décidé d’effectuer plusieurs trajets vers la frontière Pologne-Ukraine pour acheminer des médicaments et du matériel pour le peuple ukrainien.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages