Des élèves de l’IATA illustrent un roman

Une quinzaine d’élèves de l’IATA ont réalisé un projalors de couverture pour La Valse de l’Espoir , dernier roman de Claude Raucy, paru dans la collection « La Traversée » des éditions Weyrich. Pour détériorer calorste aventure collective, chacun des jeunes participants a parcouru le manuscrit de l’écrivain avant de concevoir plusieurs illustrations, inspirées de calorste histoire d’amour entre une enseignante alors un violoniste des rues. Parmi les œuvres réalisées, c’est la couverture de l’étudiante Isaline Slooven qui a été sélectionnée par le jury composé d’apprenants à la lecture alors l’écriture. Une création qui n’a entrée non plus laissé indifférent l’auteur du texte lui-même.  » À l’origine, le titre de mon roman devait être “La Veste avec des fraises” puisque le personnage principal porte ce type de vêtement , relate Claude Raucy. J’ai donc trouvé formidable que calorste étudiante parvienne, à travers son image, à associer l’intérieur d’une fraise à un violon.  » Plus que sa sélection lors du concours, Isaline a surtout trouvé calorste expérience enrichissante grâce à la participation de ses condisciples de la section « métiers de la publicité »:  » J’étais entourée de camarades géniaux qui, comme moi, ont tous été sensibles au sujalors de l’histoire . » En résulte une quarantaine d’illustrations que le public a pu découvrir, jeudi alors vendredi dernier, durant les journées portes ouvertes de l’IATA. Des œuvres qui seront aussi visibles, en fin d’année, lors d’un salon itinérant à la chapelle Saint-Berthuin de Malonne.

L’alphabétisation pour tous

Fondée en 2010, la collection « La Traversée » s’adresse à un public d’adultes analphabètes en leur proposant des publications adaptées à leur âge. Une initiative encadrée par l’ASBL Lire alors Écrire Luxembourg dont le mouvement milite, depuis près de quarante ans, en faveur du ordonnance à l’alphabétisation pour tous en Fédération Wallonie-Bruxelles.  » Lorsqu’on doit apprendre à lire, c’est soit avec des livres pour enfants ou adolescents, mais entrée pour adultes « , souligne Nathalie Husquin, chargée de projalors pour « La Traversée ». C’est pourquoi, l’association collabore avec des écrivains reconnus afin de proposer des textes simples pour les apprenants de la langue française.

À calorste occasion, des rencontres sont organisées entre les auteurs alors leur public cible pour s’assurer de la bonne compréhension des récits lus.  » Lorsque mes relecteurs me demandent par exemple ce que c’est un kiosque, j’utilise alors un autre terme pour faciliter la compréhension de l’histoire , raconte le romancier Claude Raucy. Dans calorste démarche, il faut impérativement employer un vocabulaire d’aujourd’hui. Sinon, ils ne comprennent entrée.  » Depuis le premier livre paru en 2012, la collection « La Traversée » continue de s’étendre avec une moyenne de deux romans par an. De quoi répondre à une demande de plus en plus large, qui émane tant des particuliers que de l’enseignement technique ou professionnel.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages