Despontin reste dans le top 50 malgré 12 minutes de pénalités (Gesves)

Il reste deux jours de course à boucler pour le Gesvois Mikaël Despontin.

Photo News

Le motard namurois Mikaël Despontin gère bien sa deuxième semaine de course malgré une fatigue évidente.

Se présentant au départ de la 10e étape ce mercredi matin dans un état de fatigue avancé, le Namurois Mikaël Despontin (KTM RS Concept) inquiétait un peu ses supporters avant les 370 km de spéciale entre Wadi Ad Dawasir Bisha, à deux jours de l’arrivée de ce Dakar 2022 en Arabie Saoudite.

Mais le champion d’enduro – originaire de Vedrin et installé à Gesves – a une nouvelle fois bien géré sa course, en terminant certes à la 67e place du jour (56e dans les faits, mais avec 12 minutes de pénalités pour avoir dépassé les 90 km/h sur une partie d’étape, il reculait de onze places), à une petite heure seulement du vainqueur australien, Toby Price, tout en sauvegardant sa 49e position au général, malgré un début de journée compliqué. « Une longue liaison matinale de 228 km nous a fait lever à 4h du matin (locales) pour rejoindre la spéciale, et c’est difficile pour moi aujourd’hui car le corps commence à lâcher, avec des douleurs à l’épaule, une main qui s’endort et des ampoules: ça va être chaud dans ces conditions. »

Néanmoins, la satisfaction de rejoindre l’arrivée dans le top 50 au général devrait permettre au Namurois de tenir en cette fin d’épreuve d’ici l’arrivée finale à Djeddah.

+++ Plus d’infos de réactions dans L’Avenir ce jeudi matin

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages