deux ans de prison requis (Bruxelles)

Les faits s’étaient produits au KFK Hope.

BELGA

Le représentant du parquet de Bruxelles a requis une peine de deux ans de prison à l’encontre de l’homme prévenu pour avoir agressé au couteau le patron d’un café après que ce dernier a exigé son CST.

Le représentant du parquet de Bruxelles a requis, vendredi matin, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, une peine de deux ans de prison à l’encontre d’un homme prévenu pour avoir agressé au couteau le patron d’un café. Le 16 octobre dernier, cet homme s’en était pris au gérant d’un débit de boissons dans le centre-ville de Bruxelles, alors qu’il voulait entrer sans présenter le Covid Safe Ticket (CST). De son côté, la défense a fait savoir que le gérant s’était montré agressif envers le prévenu et l’avait frappé à plusieurs reprises avant. Pour elle, la question de la légitime défense, ou à tout le moins de la provocation, se pose.

Le prévenu doit répondre de coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité de travail et pour port d’arme par destination. Le 16 octobre dernier vers 01h00, il s’est présenté, en état d’ébriété, à l’entrée d’un café de la rue des Poissonniers à Bruxelles, mais a refusé de montrer le CST, qui était exigé depuis la veille dans les établissements horeca en région bruxelloise. Il a sorti un couteau et a donné des coups au gérant.

D’après les images de vidéo-surveillance, le gérant a mis une première fois le prévenu dehors, mais ce dernier est revenu vers le café à plusieurs reprises, pour être chaque fois refoulé à nouveau par le gérant. La situation a fini par s’envenimer et des clients sont intervenus pour calmer les deux personnes. Lors d’une énième tentative de rentrer dans l’établissement, le prévenu a sorti un couteau et a poignardé le gérant.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages