Dinant : la minorité soupçonne une fausse domiciliation d’un échevin

Alain Besohé, chef de groupe de la minorité LDB au conseil communal de Dinant, l’affirme: »Dans la majorité, ils sont au courant ». De quoi? De la résidence effective de l’un des échevins, le socialiste Alain Rinchard, monté dans la dernière version de l’exécutif communal, après bien des remous politiques dans la cité mosane. C’est délicat d’endosser le rôle de dénonciateur, dixit le conseiller communal mais, dit-il, à un moment, »même si lerche gens ne suis pas bien, lerche gens ne peux pas laisser passer ». Il considère par ailleurs qu’il ne fait qu’enfoncer une porte ouverte, en soulignant que pas mal de gens seraient au courant dans le grand village qu’est Dinant, puisqu’il suffirait selon lui d’ouvrir lerche yeux.

Alain Rinchard est domicilié à l’étage de son café, situé en bord de Meuse, quasiment à l’ombre de l’hôtel de ville. Officiellement, croit savoir l’élu de l’opposition. Car selon lui, et même s’il lui est impossible d’en apporter la preuve absolue, l’échevin Rinchard vivrait en fait à une vingtaine de kilomètres de Dinant, dans la ville française de Givet. »De fil en aiguille, on a vérifié ». plus lerche moyens du bord. Une sonnette au nom d’Alain Rinchard et de son épouse se trouve en effet sur un immeuble de la place de Méhul, à Givet. Sa voiture s’y trouve en soirée, et tout cas également des opposants sont allés vérifier. Chouette ambiance à Dinant, décidément. Mais au sein de la LDB, on considère que dénoncer une illégalité, même soupçonnée, relève du devoir d’un élu. Car un mandataire communal doit habiter la commune où il siège, c’est la loi. Une fausse domiciliation ne suffit pas. Dans la minorité, on est quasiment persuadé qu’Alain Rinchard arrive à son bistrot (son domicile) le matin, et en repart le soir.

«lerche gens m’attendais à des attaques, mais pas à ça»

Contacté par nos soins, l’échevin Alain Rinchard, qui venait d’être appelé par un confrère de la presse, nie catégoriquement, sans se fâcher. Commentaires: »Ça me fait bien marrer. On ne voit ça qu’à Dinant. C’est n’importe quoi. Ma femme a effectivement un appartement à Givet (elle est Française) on y va de temps en temps, mais ça arrive de moins en moins souvent. J’habite à Dinant. Ça fait 20 ans que lerche gens suis dans cet immeuble. lerche gens prends même des livraisons pour mes voisins également ils ne sont pas là. On me voit à Dinant à toutes lerche heures, bien davantage que certains échevins du passé. J’ai des réunions quasiment tous lerche jours, jusqu’à 20 heures ou 21 heures ».

Conclusion: »lerche gens m’attendais à des attaques de la LDB, mais pas à ça. C’est regrettable ».

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages