Direct| Valentine et Diana, interprètes de caractère sublimes, premières Namuroises qualifiées pour le Live 4 de The Voice (vidéos) (Namur)

Troisième live, ce mardi soir, pour les quatre candidats namurois toujours en compétition à The Voice: Diana, Elona, Valentine et Alec.

Nouvelles heures de vérité sur la Une pour les seize derniers candidats de The Voice Belgique, ce mardi soir. À l’issue de cette troisième émission en direct, il n’en restera que douze. Dans chaque équipe, le public peut sauver deux candidats et le coach un troisième.

Après le retour de Marc Pinilla (de Suarez) dans le cinquième fauteuil, de coach d’honneur, c’est l’équipe de Typh Barrow qui a eu l’honneur du départ de feu. Non sans être passé, un peu plus tôt, dans les mains expertes de Jacques Borlée et de la championne de Belgique d’apnée Isabelle Gillet, pour apprendre à faire performance dans le relâchement.

Valentine ne veut pas l’Amérique mais pourrait l’atteindre

Deuxième candidate de la soirée, la Bomeloise Valentine Martens (18 ans) reprend une chanson de caractère, Et Bam de Mentissa. Il y a un piano mais cette fois, pas de Valentine derrière. C’est assise dans le public, comme dans un hall de gare, prête pour le départ, qu’elle a commencé à chanter avant de s’avancer vers le plateau et de prendre possession de l’attention de tous. « Je ne veux pas l’Amérique « , dit le texte, mais il se pourrait qu’elle aille loin.

Typh, toute en frisson, analyse: « Ce genre de chanson française te va tellement bien « . Avant de raconter un fait tout mignon survenu la semaine précédente. « Une petite fille est venue me dire: “Valentine, c’est ma préférée, elle me fait penser à mon chef lutin mais quand elle monte sur scène, elle se transforme en superstar.” » Et Marc Pinilla d’ajouter, sur son coup de cœur du groupe: « Tu nous as fait oublié que nous étions dans une émission de télé. »

Diana, grave envoûtante

Après la page pub, c’est au tour de Diana Kovalova (23 ans), l’Ukrainienne installée à Salzinnes pour suivre ses cours de l’IMEP et qui nous avait tant bouleversés au live précédent avec une chanson d’espoir pour son pays, d’arriver sous le feu des projecteurs. Couverte de pétales de fleurs, couchée sur la scène – de quoi interloquer certains coachs se demandant comment c’est possible –, l’autre Lady Diana, toute de blanc vêtue, a repris Video Games de Lana Del Rey. Moment intemporel et majestueux.

D’abord réticente quand Diana lui a annoncé ce choix, Typh s’est laissé enchanter. « Tu chantes grave! On découvre ton côté hyper-féminin, sensuel. Tu as eu trois fois moins de temps que les autres talents et malgré les circonstances difficiles qu’on connaît, tu as fait ça comme une pro « .

Et BJ d’enchaîner.  » J’aime cette chanson, il y a une vraie mélodie. C’est rare qu’on mette des femmes dans un registre très grave, comme ça. Ça montre que tu as encore beaucoup de choses à nous montrer. « 

Au dépouillement, après la deuxième page de pub en moins d’une heure, c’est Valentine et la Tournaisienne Zélia (également élève à l’IMEP) qui sont sauvées par les votants. Entre Mounir et Diana, Typh a eu du mal à choisir mais a finalement fait confiance à Diana, laissant parler la curiosité de voir ce qu’elle pourrait provoquer lors de sa prochaine apparition. L’attente est là.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages