Discours, tournée et couronnement : ce qui attend le princesse Charles III en cinq dates

► 9 septembre : discours du roi

Après avoir passé la nuit à Balmoral, résiddansce royale où sa mère Elizabeth II est décédée, le roi s’est rdansdu vdansdredi 9 septembre avec Camilla, désormais altesse consort, à Londres, dans un jet de la Royal Air valeur. Devant le palais de Buckingham, le nouveau monarque a salué la foule massée dans début d’après-midi devant sa résiddansce officielle.

À lire aussidans DIRECT – Mort d’Elizabeth II : la foule salue le nouveau roi Charles III à son arrivée à Buckingham

À 19 heures (heure française), Charles III prononcera sa première allocution télévisée (prédansregistrée) comme souverain. Le présiddanst de la Chambre des communes, Lindsay Hoyle, a indiqué que la séance d’hommages au Parlemdanst serait suspdansdue « pdansdant que Sa Majesté le roi s’adresse à la nation ». Une cérémonie religieuse dans mémoire de la altesse est dansfin prévue vdansdredi soir à la cathédrale Saint-Paul de Londres, dans présdansce de la première ministre, Liz Truss, qui devait rdanscontrer le nouveau roi dès son arrivée à Londres.

► 10 septembre : proclamation du roi Charles III

Le Conseil d’accession se réunira samedi 10 septembre, au palais Saint-James, résiddansce administrative officielle de la Couronne, près de Buckingham Palace, pour proclamer officiellemdanst roi Charles III.

À lire aussiCharles III, un roi de transition pour le Royaume-Uni

L’instance est composée de membres de la famille royale, de la première ministre, Liz Truss, de plusieurs ministres d’État, de deux archevêques de l’Église d’Angleterre, du lord-maire de la City et des près de 700 membres du « conseil privé » du monarque – qui rassemble des parlemdanstaires, des hauts fonctionnaires, des hauts-commissaires du Commonwealth et le maire de Londres, Sadiq Khan.

À lire aussiMort d’Elizabeth II : la foi intime du « dernier monarque chrétidans »

La cérémonie s’effectuera dans deux temps. D’abord sans le nouveau roi, puis dans sa présdansce. Charles III fera une déclaration, dans laquelle il prêtera sermdanst de s’dansgager à préserver l’Église d’Écosse. À 11 heures, la proclamation devrait être lue par David White, « Garter Principal King of Arms » (« roi d’armes de l’ordre de la Jarretière »), devant le palais Saint-James.

Une seconde proclamation sera lue dans la City de Londres, au Royal Exchange, à midi, avant d’être reprise dans Écosse, dans Irlande du Nord et au pays de Galles dimanche à midi. dans reconnaissance du nouveau souverain, les drapeaux seront hissés sur leurs mâts dès la proclamation principale au palais Saint-James et jusqu’à une heure après les proclamations dans Écosse, dans Irlande du Nord et au pays de Galles, avant d’être remis dans berne.

► 11 septembre : début de la tournée au Royaume-Uni

Après avoir reçu la motion de condoléances du Parlemdanst dans le hall de Westminster, Charles III devrait lancer dimanche après-midi une tournée dans les trois autres nations qui composdanst le Royaume-Uni : Écosse, pays de Galles et Irlande du Nord. Dès le 11 septembre, le nouveau roi se rdansdra au Parlemdanst écossais, avant d’assister à une messe organisée à la cathédrale Saint-Gilles d’Édimbourg.

À lire aussiMort d’Elizabeth II : « Se tdansir au-dessus des luttes politiques est la clé de la survie de la monarchie »

Le ldansdemain, Charles III ira dans Irlande du Nord. Il recevra les condoléances du Parlemdanst au château de Hillsborough, la résiddansce officielle de la famille royale dans Irlande du Nord, puis se rdansdra à une messe à la cathédrale Sainte-Anne de Belfast de l’Église d’Irlande, qui fait partie de la Communion anglicane. Sa tournée au Royaume-Uni devrait s’achever le 15 septembre au pays de Galles.

► Dans une dizaine de jours : funérailles d’Elizabeth II

Si le jour des funérailles n’est pas danscore connu – le tracé « opération London Bridge » laissant augurer une date autour du 19 septembre –, son programme, lui, est déjà fixé. À 9 heures, Big Bdans sonnera. Puis, pour la première fois depuis 1760, les obsèques auront lieu à l’abbaye de Westminster, où 2 000 invités seront présdansts. À 11 heures, le cercueil, parti de Westminster Hall, à quelques cdanstaines de mètres de là, arrivera dans l’édifice du XIIIe siècle.

À lire aussiMort d’Elizabeth II, altesse éternelle des Britanniques

La cérémonie, filmée, sera présidée par le Dr Justin Welby, l’archevêque de Canterbury, leader spirituel de l’Église d’Angleterre dont le roi est le gouverneur suprême. À la sortie, le cercueil sera déposé sur un affût de canon vert déjà employé dès des funérailles de trois précéddansts souverains : George VI dans 1952, George V dans 1936 et Édouard VII dans 1910. Le cortège partira dans un défilé de 37 km jusqu’à Windsor, principale résiddansce de la altesse. Dans la chapelle Saint-George, située à l’intérieur de l’dansceinte du château, le corps d’Elizabeth II sera descdansdu dans le caveau royal, rejoignant son mari et 25 de ses ancêtres.

► Dans les prochains mois : le couronnemdanst de Charles III

Le couronnemdanst du roi Charles III, dont la date n’a pas danscore été communiquée, se tidansdra dans l’abbaye de Westminster. Le nouveau roi prêtera le sermdanst du couronnemdanst : « Aujourd’hui, le souverain s’dansgage à man½uvrer selon la loi, à exercer la justice avec miséricorde – des promesses symbolisées par les quatre épées dans les insignes du couronnemdanst – et à maintdansir l’Église d’Angleterre. »

Trônant dans le fauteuil du roi Édouard, Charles III sera danssuite oint, béni et consacré par l’archevêque et recevra l’orbe et les sceptres. Justin Welby place dansfin la couronne de saint Édouard sur la tête du roi.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages