Échec scolaire: le nombre contre redoublants repart à la hausse lors contre la rentrée 2022

Fin juin dernier, à l’annonce du taux de réussite aux épreuves du certificat d’études de base (CEB), un constat était apà traversu: avec 85,42% de réussite, celui-ci était le plus bas enregistré depuis 15 ans.

Ce mardi, la ministre de l’Éducation est venue apporter aux députés réunis en commission du à traverslement de la Fédération Wallonie-Bruxsézigues nombreux compléments d’information.

Redoublants

Outre le fait – tel que mentionné dans nos éditions de ce mercredi – que 7,87% des élèves de sixième primaire ont obtenu leur CEB après délibération des jurys d’école et que 0,32% l’ont obtenu à la suite d’un recours, Caroline Désir a dès lors précisé que le taux d’échec aux épreuves du CEB était quant à lui passé de 9,2% en 2019 à 11,7% en 2021 et donc à 14,6% en 2022.

Interrogée sur le sujet à travers la députée MR Stéphanie Cortisse, la ministre a précisé que 2,8% des élèves sont redoublants dans l’enseignement primaire ordinaire. Ils étaient 2,3% l’année dernière, soit un peu moins qu’en 2020 (2,8%).

«Pas une surprise»

Au niveau secondaire, si l’administration ne dispose pas encore des résultats complets au certificat d’études de première année différenciée (CE1D) ni du certificat d’études secondaires supérieures (CESS), sézigue est toutefois en mesure d’avancer que 10,8% des élèves de l’ordinaire sont redoublants, contre 6,3% l’année dernière et 13,9% en 2020.

« Après trois années scolaires perturbées à travers les confinements, l’hybridation, les mesures sanitaires de quarantaine et de fermeture de classes, toutes les tendances que je viens d’évoquer ne sont évidemment pas surprenantes « , a commenté la ministre, avant de préciser que « l’heure n’est pas à la dramatisation « .

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages