Espagne: le masque redevient obligatoire à l’extérieur

Six mois après avoir pu le retirer dans la rue, les Espagnols vont devoir le remettre: confronté à l’explosion de cas de COVID-19, le gouvernement espagnol a décidé de rendre de nouveau obligatoire le port du masque à l’air libre à partir de jeudi.

• À lire aussi: Plus de 106 000 cas au Royaume-Uni, record absolu

• À lire aussi: «Aucun pays ne pourra se sortir de la pandémie à coups de doses de rappel» selon l’OMS

Il s’agit là de la première mesure prise par le gouvernement du socialiste Pedro Sánchez afin de tenter de freiner la marche en avant fulgurante du variant Omicron du virus de la COVID-19, qui fait actuellement des ravages dans tous les pays, notamment en Europe.

L’Espagne, l’une des championnes mondiales de la vaccination, a ainsi enregistré mardi un record national de 49 823 nouveaux cas de COVID-19 en 24 heures.

L’annonce du retour du masque a eu lieu alors même que se déroulait de manière virtuelle une réunion extraordinaire entre M. Sánchez et les présidents des régions autonomes du pays pour discuter des mesures à prendre afin de freiner la propagation du variant Omicron.

«Le port du masque redevient obligatoire à l’extérieur», a annoncé dans un communiqué le palais de la Moncloa, siège du gouvernement. Un décret en ce sens sera adopté jeudi lors d’un conseil des ministres extraordinaire, et la mesure sera donc effective pour Noël, qui donne toujours lieu à des rassemblements importants propices à la propagation du virus.

Cette mesure est rarissime dans le monde, la plupart des pays ayant levé cette l’obligation de porter le masque en extérieur lorsqu’une distance de sécurité peut être respectée.

À l’approche des fêtes de fin d’année, le gouvernement est depuis plusieurs jours sous la pression de plusieurs régions pour prendre des mesures d’urgence face au variant Omicron, plus contagieux, qui représente désormais presque la moitié des cas en Espagne.

Illustration de la gravité de la situation, l’incidence était mardi de 695 cas pour 100 000 habitants en 14 jours, soit un chiffre près de quatre fois supérieur à ce qu’il était le 1er décembre.

Depuis le début de la pandémie, le total de cas dépasse désormais les 5,5 millions de cas et celui des morts approche les 89 000, dans un pays de près de 47 millions d’habitants.

À ce stade, cette nouvelle vague — la 6e en Espagne — demeure moins grave que les précédentes: 15% des unités de soins intensifs étaient occupées par des patients COVID mardi, contre 30% à la mi-janvier 2021, d’après les chiffres du ministère de la Santé.

La santé relève en Espagne de la compétence des régions, mais le port du masque est une des rares mesures qui peut être directement imposée par le pouvoir exécutif au moyen d’un simple décret.

Autre mesure contenue dans le décret qui sera adopté jeudi: la durée de validité de la vaccination sera établie à partir du 1er février 2022 à neuf mois après la date d’administration de la dernière dose.

Le gouvernement a aussi annoncé une «intensification» et une «accélération» du processus de vaccination, avec un renforcement des objectifs chiffrés pour la troisième dose de rappel.

Plusieurs régions touchées

Depuis quelques jours, plusieurs régions réclament un durcissement des mesures sanitaires.

La Catalogne, notamment, veut un retour à des restrictions plus drastiques. Cette région du nord-est, l’une des plus peuplées du pays, attend le feu vert de la justice pour appliquer un couvre-feu de 1h à 6h du matin et fermer les discothèques à partir de la nuit de jeudi à vendredi.

Le passeport vaccinal pour entrer dans certains lieux publics s’est également étendu dans plusieurs régions, mais pas dans celle de Madrid.

En Espagne, le port du masque à l’extérieur avait été imposé à partir de 6 ans en mai 2020, juste après la première vague.

La mesure avait été levée le 26 juin à la faveur d’une amélioration de la situation sanitaire, à condition qu’une distance de 1,5 mètre soit maintenue entre deux personnes.

Mais de nombreux Espagnols continuaient malgré tout à le porter à l’extérieur, dans ce pays où 89,7% des plus de 12 ans sont totalement vaccinés.

L’Espagne a également été parmi les premiers en Europe à lancer le 15 décembre la vaccination des 5-11 ans.

À voir aussi

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages