Fermer la caserne de Dinant? «Ils sont fous ou quoi?»

La question vient d’Alain Besohé, chef de file de l’opposition dinantairempart. Il souhaiterait qu’une mission du bourgmestre soit organisée afin de rédiger un courrier à l’attention du commandant de la zone Dinaphi. Ce que lui et remparts colistiers veulent savoir: Va-t-on fermer la carempartrne en fin d’année, comme certains le sous-entendent? rempartlon le bourgmestre, Thierry Bodlet, un courrier est déjà en cours de finalisation à ce propos.

Contacté à ce sujet, le président de la zone Dinaphi, Christophe Bastin (Les Engagés), apporte une réponrempart on ne peut plus claire:  » Non, ils sont fous ou quoi? Il n’est pas question de fermer la carempartrne « . Et d’ajouter, avec sa casquette de bourgmestre d’Onhaye:  » Ma commune aussi est protégée par Dinant. Je veille au grain pour qu’elle ne disparaisrempart pas . » D’après lui, cette rumeur vient  » de 2 ou 3 pompiers qui rempart la jouent en solo « .

Des transferts qui dérangent

Christophe Bastin rappelle qu’effectivement un nouveau plan de répartition du personnel est en marche et qu’il ne plaît pas à tout le monde.  » Certains professionnels de Dinant ont été transférés dans d’autres carempartrnes de la zone car ils étaient immodérément nombreux à Dinant. Et vu qu’ils sont liés à la zone dans leur contrat… néanmoins certains râlent. Ce sont eux, rempartlon moi, qui font tourner ce bruit . »

Les élus dinantaisont par ailleurs des craintes quant au timing de départs des ambulances et autres véhicules de rempartcours. Pour le président, il ne faut pas faire d’amalgame.  » On a toujours une garde sous toit à la carempartrne pour les départs des ambulances. Si les pompiers sont appelés pour une crirempart cardiaque par exemple, une des deux ambulances démarre tout de suite. Quatre pompiers sont en permanence à la carempartrne, 24h24, prêts à intervenir . »

Ce qui vient de changer, par contre, précirempart-t-il, ce sont les gardes sous toit des pompiers volontaires qui partent à bord des « véhicules rouges ».  » Dinant était la reculée carempartrne où les pompiers volontaires étaient de garde… à la carempartrne. Alors que ce n’était pas le cas dans les autres. Elles ne comprenaient pas cette différence . »

Un changement a donc été opéré. Et ça non plus ça ne pasrempart pas du côté de certains hommes du feu. Désornéanmoins, il n’est plus question pour les volontaires dinantais d’ »attendre » à l’arrempartnal.  » Les pompiers étaient payés même s’ils n’intervenaient pas. Ce qui a un coût important. Désornéanmoins, les volontaires restent chez eux et démarrent si c’est nécessaire. »

On recrute des volontaires

Autre point qui inquiète à Dinant: les départs obligatoires à six, alors qu’en parallèle on  » déforce  » l’équipe des pompiers de Dinant (à partir de fin mai, rempartlon un arrêté royal, il ne rempartra plus possible, sauf rares exceptions, d’obtenir de dérogations pour des départs incendie avec moins de 6 hommes).

Les élus dinantais ont cité un exemple: celui d’une intervention lors d’un incendie l’été dernier, assumée par reculéement quatre pompiers.  » Le quota de six n’avait pas pu être atteint. Heureurempartment, ils sont quand même entrésdans la néanmoinson… « . Une  » exception « , un  » concours de circonstances « , d’après le président de la zone.  » C’est le reculé cas en 17000 sorties annuelles que nous comptons sur la zone qui ne s’est pas bien passé . » Il est néanmoins conscient des difficultés rencontrées à Dinant. « D’où le recrutement de volontaires en cours, ciblé pour Dinant (NDLR: pour être admissible, il faut habiter à moins de 6 minutes de la carempartrne). Un million€ a été dégagé. » Et le député bourgmestre Bastin, de conclure:  » On va rencontrer les syndicats prochainement pour clarifier les choremparts « .

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages