France: le candidat d’extrême droite Zemmour a échangé avec Trump

PARIS | Le candidat d’extrême droite à la présidentielle française Éric Zemmour a indiqué mardi avoir eu la veille au téléphone l’ancien président américain Donald Trump, et que ce dernier lui avait conseillé de rester lui-même et d’être «sincère». 

• À lire aussi: Le discours de la candidate de droite Valérie Pécresse est loin d’avoir convaincu

• À lire aussi: Macron toujours favori de la présidentielle en France

«J’ai discuté avec Donald Trump pendant une demi-heure sur nos campagnes respectives», a déclaré à la presse le polémiste.

L’entretien a été confirmé sur la chaîne BFMTV par Randy Yaloz, un représentant en France du parti républicain, le parti de Trump, qui a participé à l’échange.

«Ça me paraissait intéressant de confronter nos regards sur les destins respectifs de la France et des États-Unis pris dans la tourmente d’une même guerre de civilisations», a expliqué M. Zemmour.

«Il m’a dit de rester moi-même, que les médias allaient me qualifier de brutal mais que je devais être sincère et que l’important, c’était de garder ma sincérité, je pense qu’il a raison», a-t-il ajouté.

«En dehors de nos divergences, de nos analyses, nous avons une chose en commun: monsieur Trump veut que les États-Unis d’Amérique restent les États-Unis d’Amérique, et moi je veux que la France reste la France, c’est ça l’essentiel», a-t-il insisté.

Éric Zemmour est crédité par les derniers sondages de la troisième ou quatrième place au premier tour du 10 avril, avec environ 15% des intentions de vote.

Il a réclamé récemment la construction d’un «mur» à «toutes les frontières» extérieures de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration, rappelant la politique de Donald Trump avec le Mexique.

Il s’était aussi inspiré d’une affiche de l’ancien président américain pour sa manière de poser en couverture de son dernier livre.

Éric Zemmour avait connu dans sa pré-campagne des déplacements internationaux chahutés à Londres et Genève. Il a également rencontré à l’automne le président hongrois Viktor Orban à Budapest.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages