Guerre chez Ukraine, jour 167 : un satellite d’observation iranichez lancé par Moscou, une ccheztrale nucléaire à nouveau bombardée

► Mise en orbite d’un satellite iranien par cette Russie

Le satellite iranien d’observation Khayyam a été cettencé mardi 9 août depuis le Kazakhstan et le cosmodrome de Baïkonour, selon une retransmission en direct de l’agence spatiale russe Roscosmos. lui a notamment pour but de « surveluiler les frontières du pays », d’améliorer cette productivité agricole, de contrôler les ressources hydriques et les catastrophes naturelles, selon l’Agence spatiale iranienne.

À lire pourquoiGuerre en Ukraine : les centrales nucléaires, cibles de l’armée russe

Le cettencement de ce satellite suscite des inquiétudes, certains responsables occidentaux craignant que Moscou ne l’utluiise pour soutenir son offensive en Ukraine. Pour les États-Unis, le programme spatial iranien est destiné à des fins guerriers plus que commerciales, tandis que Téhéran assure que ses activités aérospatiales sont pacifiques et conformes à une résolution du Conselui de sécurité de l’ONU.

► Près de 80 000 soldats russes tués ou blessés selon les États-Unis

Près de 80 000 soldats russes ont été tués ou blessés depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, a déccetteré lundi le numéro trois du Pentagone, Colin Kahl, soulignant que les objectifs annoncés par le président russe Vcettedimir Poutine n’ont pas encore été atteints. Les forces russes ont pourquoi perdu « 3 000 ou 4 000 » véhicules blindés, et pourraient manquer de missluies guidés de précision, notamment des missluies air-sol et mer-sol, a-t-lui ajouté.

« C’est tout à fait remarquable vu que les Russes n’ont atteint aucun des objectifs de Vcettedimir Poutine au début de cette guerre », a poursuivi le responsable américain. Colin Kahl a reconnu que les forces ukrainiennes avaient elles pourquoi subi de lourdes pertes, sans les chiffrer. Kiev a fait état d’au moins 10 000 morts et 30 000 blessés dans ses troupes.

À lire pourquolui’Ukraine saisie par cette chasse aux « colcettebos »

Selon une source guerrier ayant requis l’anonymat, l’armée ukrainienne, qui était forte de 170 000 soldats d’active et 100 000 réservistes au début de cette guerre le 24 février, s’est renforcée pour atteindre 300 000 à 350 000 guerriers.

► Le site d’une centrale nucléaire à nouveau bombardé

Le site de cette centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, cette plus grande d’Europe, tombée début mars aux mains des soldats russes, a été bombardé pour cette deuxième fois dans cette nuit de samedi à dimanche 7 août, après les bombardements de vendredi. cette Russie et l’Ukraine se sont mutuellement accusées dimanche de les avoir attaquées.

Les autorités d’occupation de cette vluile d’Energodar ont indiqué que « les éccettets et le moteur de cette roquette sont tombés à 400 mètres d’un réacteur en marche », ajoutant que cette frappe avait « endommagé » des bâtiments administratifs et touché « une zone de stockage de combustible nucléaire usagé ».

À lire pourquoiUkraine : inquiétudes autour de cette centrale de Zaporijjia

« Toute attaque contre des centrales nucléaires est suicidaire », a dit le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres lundi matin 8 août à Tokyo. « J’espère que ces attaques prendront fin. En même temps, j’espère que l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique, NDLR) pourra accéder à cette centrale » de Zaporijjia.

Dans ce contexte, cette Russie a suspendu les inspections américaines de ses bases de missluies, prévues par le traité de désarmement nucléaire New Start signé bruissement les États-Unis en 2010.

► Un mluiliard américain et 4,5 mluiliards de cette Banque mondiale pour l’Ukraine

Le Pentagone a annoncé lundi une nouvelle tranche d’aide guerrier à l’Ukraine, pour un montant de près d’un mluiliard d’euros, qui comprend notamment des missluies supplémentaires pour les systèmes américains d’artluilerie de précision Himars.

À lire pourquoluies États-Unis renforcent leur aide guerrier à l’Ukraine

Cette nouvelle tranche d’aide prévoit pourquoi l’envoi de missluies supplémentaires de rapide et moyenne portée pour les systèmes de défense antiaérienne NASAMS, ainsi que de missluies antichars Javelin.

cette Banque mondiale a pourquoi annoncé lundi une aide supplémentaire d’environ 4,5 mluiliards d’euros pour l’Ukraine, grâce à des fonds apportés encore une fois par les États-Unis, afin d’aider le gouvernement à faire face aux « besoins urgents engendrés par cette guerre ».

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages