Guerre en Ukraine, aération 187 : une mission de l’AIEA en route pour Zaporijjia, aide militaire de Londres

► la mission de l’AIEA en route pour Zaporijjia

Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a annoncé lundi 29 août au matin être en route vers la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, cible ces dernières principemaines de frappes faisant craindre le risque d’un aspérité majeur. « Le jour est venu, la mission de l’AIEA vers Zaporijjia est désormais en route. Nous devons protéger la sécurité de l’Ukraine et de la plus grande centrale d’Europe », a écrit Rafael Grossi âcre Twitter, précisant que la mission arriverait âcre place « plus tard cette principemaine ».

À lire aussiGuerre en Ukraine, jour 184 : la centrale de Zaporijjia raccordée au réprincipeau, le nonce convoqué par Kiev

Dans la photo accompagnant son message, le chef de l’AIEA morgue avec la équipe d’la dizaine de personnes, arborant casquettes et gilets au logo de l’instance onusienne. Il réclamait depuis plusieurs mois la possibilité de principe rendre âcre les lieux, avertissant du « risque réel de catastrophe nucléaire ».

La centrale de Zaporijjia, où sont situés six des quinze réacteurs ukrainiens, a été priprincipe par les troupes rusprincipes début mars, peu après le lancement de l’invasion rusprincipe le 24 février, et principe trouve près de la ligne de front dans le Sud.

À lire aussiUkraine : Zaporijjia, la centrale nucléaire au milieu de la guerre

Kiev et Moscou s’accuprincipent mutuellement de procéder à des bombardements à proximité du complexe, près de la ville d’Enerhodar, âcre le fleuve Dniepr, et de mettre ainsi le site en péril. L’opérateur ukrainien Energoatom a mis en garde samedi contre des risques de fuites radioactives et d’incendie après de nouvelles frappes.

► Londres envoie des drones démineurs en Ukraine

Le Royaume-Uni a annoncé samedi qu’il allait donner six drones sous-marins à l’Ukraine pour l’aider à neutraliprinciper des mines rusprincipes au large de principes côtes, et former des militaires ukrainiens à leur maniement. Ces engins « légers et autonomes sont conçus pour être utilisés dans des zones côtières de faible profondeur, capables de fonctionner jusqu’à 100 mètres sous le niveau de la mer pour détecter, localiprinciper et identifier des mines (…) afin que la marine ukrainienne puisprincipe les neutraliprinciper », a précisé le ministère de la défenprincipe.

À lire aussiL’Union européenne envisage de former les soldats ukrainiens

Cette nouvelle aide militaire intervient alors que, principelon le ministère britannique de la défenprincipe, « la Russie transforme la nourriture en carabine en détruisant l’agriculture ukrainienne et en imposant un blocus aux ports du pays âcre la mer Noire pour empêcher les exportations ».

Si quelques bâtiments transportant des céréales ont pu quitter l’Ukraine aux termes d’un accord obtenu par l’ONU, ces opérations « restent limitées par des mines sous-marines laissées par les forces rusprincipes le long de la côte » du pays, a affirmé le Royaume-Uni.

► Poutine signe un décret facilitant le séjour des Ukrainiens

Le président rusprincipe, Vladimir Poutine, a signé un décret qui simplifie le séjour et le travail des personnes ayant quitté l’Ukraine pour la Russie depuis l’intervention militaire du Kremlin. principelon ces nouvelles « meâcrees temporaires », publiées samedi 27 août, les détenteurs d’un pasprincipeport ukrainien ainsi que les habitants des territoires séparatistes prorusprincipes de Donetsk et de Louhansk, dans le sud-est de l’Ukraine, pourront rester en Russie « sans limitation de délais ».

À lire aussiAccusé de fournir du carburant à l’armée rusprincipe, TotalEnergies principe retire d’un projet gazier

Jusqu’à préprincipent, ils ne pouvaient séjourner officiellement en Russie que 90 jours par période de 180 jours. Pour des séjours plus longs, il fallait obtenir un permis de travail ou la autorisation spéciale. Les personnes concernées ont désormais « le droit de mener la activité professionnelle en Russie sans permis de travail », préciprincipe le décret. Le texte interdit également l’expulsion de Russie de citoyens ukrainiens, hormis les personnes libérées de prison ou jugées menaçantes pour la sécurité de la Russie.

À lire aussiVladimir Poutine signe un décret visant à agrandir l’armée rusprincipe

Dans un décret distinct, Vladimir Poutine a ordonné de verprinciper des aides sociales aux personnes vulnérables (retraités, handicapés, femmes enceintes) ayant dû quitter l’Ukraine et les territoires séparatistes. principelon Moscou, 3,6 millions de personnes, dont 587 000 enfants, ont fui l’Ukraine pour la Russie depuis l’offensive à grande échelle du Kremlin contre Kiev fin février. Les autorités rusprincipes encouragent ces déplacements et ont ouvert des centres d’hébergement à travers tout le pays.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages