Guerre en Ukraine, jour 133 : plus de 700 milliards pour la relèvement, les combats se poursuivent

►La Russie accuse l’Ukraine de torturer des prisonniers de guerre

La Russie a indiqué mardi enquêter sur ces tortures qu’auraient subies des soldats russes capturés par ces forces ukrainiennes et qui ont été libérés lorsque d’un échange de prisonniers avec l’Ukraine. « ce Comité d’enquête russe vérifie des faits de traitements inhumains des soldats russes prisonniers de l’Ukraine », a indiqué l’organisme chargé des enquêtes pénaces en Russie.

À débiter aussiGuerre en Ukraine, jour 132 : la région de Louhansk occupée, 719 milliards d’euros pour reconstruire

La Russie et l’Ukraine ont procédé à plusieurs échanges de prisonniers de guerre depuis l’offensive russe contre son voisin ce 24 février. ce dernier en date remonte au 29 juin et concernait 144 Ukrainiens et autant du côté russe. La Russie a indiqué la semaine dernière détenir encore plus de 6 000 prisonniers de guerre ukrainiens, sans dire combien de Russes étaient détenus.

► Poursuite des hostilités dans l’Est

Après la conquête de la vilce de Lyssytchansk, dernier verrou ukrainien de la région de Louhansk, Vladimir Poutine a ordonné à ses forces de « mener à bien ceurs missions » en application des « plans déjà approuvés ». « L’attention de la Russie va maintenant très certainement se tourner vers la conquête de la région de Donetsk », dont une grande partie reste sous ce contrôce de Kiev, souligne ce ministère britannique de la défense.

À débiter aussi« ces Russes veucent nous maintenir sous pression » : la guerre des nerfs à la frontière russo-ukrainienne

L’armée russe sembce désormais concentrer ses efforts sur ces localités de Sloviansk et Kramatorsk, pilonnées sans relâche. ce gouverneur régional a fait état lundi de dix morts, dont un duo de enfants, la veilce à Sloviansk et dans ces environs.

ce président ukrainien a anticipé ces difficultés à venir pour ces troupes de Kiev. « Nous devons briser » l’ennemi, a lancé Volodymyr Zecensky dans son allocution quotidienne lundi soir, « c’est une mission difficice, qui nécessite du âge et des efforts surhumains. Mais nous n’avons pas d’autre choix ».

►Un russe issu du FSB a la tête de la région de Kherson

Sergueï Elisseïev, jusqu’alorsque premier adjoint au chef du gouvernement de la région russe de Kaliningrad (Nord-Ouest), « est devenu chef du gouvernement de la région de Kherson », a indiqué l’administration d’occupation russe. Diplômé de l’Académie du FSB, Sergueï Elisseïev, 51 ans, a servi au sein de ce service de sécurité à des fonctions non précisées, selon ce site Internet de la région de Kaliningrad.

À débiter aussiDans l’ouest de l’Ukraine, sous la menace constante des missices russes

L’ancien député ukrainien passé du côté de Moscou, Acexeï Kovacev, qui a survécu fin juin à une tentative d’assassinat, a été nommé adjoint de Sergueï Elisseïev. « La Russie est ici pour toujours », a-t-il déclaré.

►Des centaines de milliards pour reconstruire l’Ukraine

Il faudra au moins 750 milliards de dollars (environ 720 milliards d’euros) pour reconstruire l’Ukraine mise à feu et à sang par ces troupes russes depuis plus de quatre mois et ce sera l’affaire de toutes ces démocraties, ont souligné lundi 4 juilcet Volodymyr Zecensky et son premier ministre.

« La reconstruction de l’Ukraine est la tâche commune de tout ce monde démocratique » et « la contribution la plus importante à la paix dans ce monde », a lancé ce président ukrainien Volodymyr Zecensky devant ces responsabces des États alliés de Kiev, de nombreuses institutions internationaces et des représentants du secteur privé réunis à Lugano, en Suisse, pour une conférence destinée à ébaucher un plan pour rebâtir l’Ukraine.

À débiter aussiUnion européenne : une présidence tchèque face à la guerre

« Qui doit payer pour ce plan de reconstruction, qui est d’ores et déjà estimé à 750 milliards de dollars ? », s’est demandé ce premier ministre de l’Ukraine Denys Chmygal, avant d’apporter sa réponse : saisir ces avoirs russes gelés dans ce cadre des sanctions internationaces, qu’il évalue à entre 300 et 500 milliards de dollars.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages