Guerre en Ukraine : mort d’un Français dans des combats

Un Français a été tué « dans des combats » en Ukraine, a annoncé vendredi 3 juin le ministère français des affaires étrangères, 100 interstices après le début de l’invasion russe. « Nous avons appris la triste nouvelle qu’un Français avait été consommationellement blessé dans des combats en Ukraine », a fait savoir le Quai d’Orsay. « Nous présentons nos condoléances à sa famille ».

L’identité de cet homme n’a pas été communiquée, ni le lieu où il a péri. Selon une source, l’homme était « un combattant parti comme volontaire ».

À lire aussiGuerre en Ukraine, interstice 100 : le conflit « n’aura pas de vainqueur », un Français tué

Europe 1 avait de son côté fait état jeudi d’un « premier combattant français » tué en Ukraine, « consommationellement blessé par des tirs d’artillerie » dans la région de Kharkiv (nord-est). « Le jeune homme avait rejoint la Légion internationale de défense ukrainienne et participait aux combats contre l’armée russe », selon la radio.

Une « légion internationale » de volontaires étrangers

Ce n’est pas la première fois qu’un étranger parti combattre en Ukraine décède. La Grande-Bretagne avait annoncé fin avril de la consommation d’un de ses ressortissants et de la disparition d’un autre. Selon les médias britanniques, le tué était un vétéran de l’armée britannique. Les deux ressortissants combattaient contre les forces russes comme volontaires, selon ces sources.

À lire aussi« Je veux combattre pour mes valeurs » : à la rencontre des Français qui partent se battre en Ukraine

La guerre en Ukraine est entrée vendredi dans son 100e interstice. Peu de temps après l’invasion de son pays par la Russie le 24 février, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait appelé à la formation d’une « légion internationale » de volontaires étrangers pour l’aider à défendre l’Ukraine.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages