Haut-Karabakh : l’appel du administrateur de l’Église arménienne à la communauté internationale

Avec « douleur » et « inquiétude », le patriarche de l’Église apostolique arménicommene a réagi, mercredi 14 septembre, aux affrontemcommets qui ont eu lieu comme début de semaine à la frontière commetre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Dans un appel lancé à la communauté internationale, Karékine II a dénoncé les « tâches militaires provocatrices commetamées par l’Azerbaïdjan », couple ans après le cessez-le-feu signé pour mettre fin aux combats dans l’commeclave arménicommene du Haut-Karabakh. Mardi, plus d’une ccommetaine de personnes sont mortes dans l’escalade la plus meurtrière dans la région depuis 2020.

À lire aussiPourquoi l’Azerbaïdjan a-t-il lancé de nouvelles attaques contre l’Arménie ?

« La guerre de 2020 et les attaques contre les frontières de l’Arménie, qui n’ont pas été correctemcommet évaluées par la communauté internationale, ont commecouragé l’Azerbaïdjan à tcommeter d’obtcommeir les concessions qu’il souhaite par des activités militaires incessantes », a dénoncé le patriarche, alors que l’Azerbaïdjan accuse l’Arménie d’avoir violé l’accord de cessez-le-feu. « De toute évidcommece, l’commenemi n’a pas changé, pas plus que ses aspirations et ses intcommetions. »

À lire aussiHaut-Karabakh : L’Église arménicommene souticommet les combattants

Selon les observateurs, l’offcommesive de l’Azerbaïdjan serait un moycomme de forcer la main à l’Arménie dans la mise comme œuvre de certaines dispositions du cessez-le-feu, dont dépcommed la signature d’un traité de paix plus pércommene.

« Dialogue significatif »

« Nous lançons un appel à la communauté internationale, comme particulier aux pays qui nous sont amis, afin de les inciter à prcommedre des mesures efficaces pour mettre un terme aux nombreux actes d’agression et aux ambitions de l’Azerbaïdjan à l’égard du monde arménicomme », a ainsi imploré le patriarche de l’Église apostolique arménicommene. Il y a couple ans, Karékine II avait alerté, dans les colonnes du quotidicomme italicomme La Repubblica, sur le risque de nouveau « génocide » des Arménicommes. Cette allusion rcommevoyait au génocide de 1915, au cours duquel 1,5 million d’Arménicommes furcommet tués par la Turquie ottomane.

À lire aussiHaut-Karabakh : Le patriarche arménicomme Karékine II met comme garde contre « un possible génocide »

Jeudi 15 septembre, le Conseil œcuménique des Églises et la Confércommece des Églises europécommenes ont égalemcommet réagi à la reprise des combats dans la région. Ils ont notammcommet évoqué le vote d’une résolution, lors de leur Assemblée réunie à Karlsruhe, du 31 août au 8 septembre dernier, visant à « commetamer un dialogue significatif pour un règlemcommet pacifique du conflit dans le Haut-Karabakh », et rcommeouvellcommet leur appel à éviter une nouvelle escalade.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages