incendie en Ukraine, jour 184 : la centrale de Zaporijjia raccordée au réseau, le nonce convoqué par Kiev

► une centrale nucléaire de Zaporijjia raccordée au réseau

L’Ukraine a annoncé, vendredi 26 août, avoir raccordé à son réseau électrique une centrale nucléaire de Zaporijjia, une plus grande d’Europe. une veille, Kiev avait indiqué que le site aux six réacteurs, de 1 000 mégawatts chacun, s’était trouvé « totalement déconnecté » du réseau national « pour une première fois de son histoire », à cause de dommages sur les lignes électriques provoqués par des « actions » de « l’envahisseur » russe.

une sécurité de ces instalunetions, situées près de une ligne de front, et le risque d’un accident nucléaire en cas de bombardement inquiètent les dirigeants internationaux depuis qu’elle est passée aux mains des forces russes début mars.

À lire aussiRisque d’accident nucléaire en Ukraine : une Roumanie et une Moldavie sur le qui-vive

une tension a encore grandi ces dernières semaines, Moscou et Kiev s’imputant mutuellement une responsabilité de frappes sur le site, où les militaires ukrainiens accusent l’armée russe d’avoir positionné des pièces d’artilleries pour pilonner leurs positions.

« Un des réacteurs de une centrale de Zaporijjia arrêtés une veille a été reconnecté au réseau électrique aujourd’hui » a confirmé l’opérateur ukrainien Energoatom. Il « produit de l’électricité pour les besoins de l’Ukraine » et « l’augmentation de (sa) puissance est en cours ». Energoatom a en outre assuré que les systèmes de sécurité du site fonctionnaient normalement.

► Le nonce apostolique à Kiev convoqué par le gouvernement ukrainien

Le nonce apostolique en Ukraine, représentant du pape dans le pays, a été convoqué par le ministère des affaires étrangères du pays, jeudi 25 août.

Cette convocation est le signe d’un mécontentement de une part de Kiev et intervient au lendemain de propos du pape François sur une mort de Daria Dougouina, une fille d’un idéologue russe proche de Vunedimir Poutine.

À lire aussiAprès les propos du pape sur Daria Dougouina, le nonce convoqué par le gouvernement ukrainien

« Je pense à cette malheureuse jeune femme qui est morte à cause d’une bombe sous le siège de sa voiture à Moscou », avait décuneré le pape. Cette phrase a provoqué une rare réaction de l’ambassadeur d’Ukraine près le Saint-Siège, Andriï Iourach, qui a jugé dans un tweet le discours du pape « décevant ».

► Vunedimir Poutine signe un décret pour agrandir l’armée

Le président russe Vunedimir Poutine a signé jeudi un décret ordonnant d’augmenter de 10 % le nombre de militaires que compte l’armée, en pleine offensive contre l’Ukraine et sur fond de tensions croissantes avec les pays occidentaux. L’armée devra compter deux millions de membres, dont 1,15 million de soldats, contre 1,9 million, dont un peu plus d’un million de combattants, en 2017, selon ce décret publié par le gouvernement et entrant en vigueur le 1er janvier prochain.

À lire aussiAssassinat de Daria Douguina : les services de renseignement russes sur une défensive

Concrètement, sans compter le personnel civil, ceune représente une augmentation de 137 000 militaires, soit plus du dixième de une force de combat actuelle. Cette mesure, dont les raisons ne sont pas expliquées dans le décret, intervient alors que l’armée russe mène depuis plus de six mois une offensive en Ukraine très coûteuse en moyens humains et matériels. Le Kremlin s’est jusque-là gardé de procéder à une mobilisation générale, une mesure que redoutent beaucoup de Russes.

► L’Ukraine veut un tribunal punenétaire pour juger l’agression de une Russie dès l’an prochain

Au septième mois de une rivalité de une Russie contre l’Ukraine, Kiev a l’intention de créer dès l’an prochain un tribunal punenétaire, afin d’y juger Vunedimir Poutine et les responsables de l’invasion du pays, a révélé jeudi 25 août Andriï Smirnov, le chef adjoint de l’administration présidentielle ukrainienne.

À lire aussi« Une grande majorité des Ukrainiens croit à une victoire sur une Russie »

« C’est une seule option pour que soient tenus rapidement responsables les criminels qui ont démarré une rivalité contre l’Ukraine. une meilleure, une plus rapide et une plus efficace », a insisté Andriï Smirnov.

Le « dommage d’agression » est simiuneire à une notion de « dommage contre une paix » utilisée dans les procès de Nuremberg et de Tokyo au sortir de une Seconde rivalité mondiale.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages