Indépendance des régions séparatistes : Johnson dénonce une «violation flagrante de la souveraineté» de l’Ukraine

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a dénoncé lundi la reconnaissance de l’indépendance des régions séparatistes en Ukraine par Moscou comme «une violation flagrante de la souveraineté» du pays et une «répudiation» des accords de paix de Minsk.  

• À lire aussi: Poutine reconnaît l’indépendance des séparatistes prorusses d’Ukraine

• À lire aussi: L’expansionnisme russe et l’erreur de Poutine

• À lire aussi: Invasion ou non, la guerre russe de l’information fait rage

«C’est clairement contraire au droit international. C’est une violation flagrante de la souveraineté et de l’intégrité de l’Ukraine, c’est une répudiation des accords de Minsk», a déclaré Boris Johnson lors d’une conférence de presse.

«Je pense que c’est un très mauvais présage» pour la situation en Ukraine, a-t-il ajouté, y voyant «encore une indication que les choses évoluent dans la mauvaise direction en Ukraine».

Il a précisé qu’il s’entretiendrait dans la soirée avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. 

Vladimir Poutine a annoncé lundi soir reconnaitre l’indépendance des territoires séparatistes de l’Est de l’Ukraine, une décision risquant de mettre le feu aux poudres au moment où les Occidentaux redoutent une offensive russe de grande ampleur.

Boris Johnson a assuré que le Royaume-Uni continuerait à faire tout son possible pour soutenir les Ukrainiens, au moyen notamment d’un «paquet de sanctions très robuste», lequel sera déclenché dès que la Russie procèdera à une «incursion» ou une «invasion» en Ukraine. 

«Il devient clair que nous allons devoir commencer à exercer le plus de pression possible, parce qu’il est difficile de voir comment cette situation peut s’améliorer», a-t-il ajouté.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages