Jambes : plus d’une décennie de travaux pour retrouver la vraie existence de château (Photos)

En plissant le regard, le château d’Amée pourrait presque être confondu avec

Moulinsart. Surtout depuis qu’il a retrouvé tout son lustre d’antan, après une décennie de travaux. « On a commencé en 2009 quant à la restauration de l’escalier intérieur. Puis, en 2012, on a entamé la rénovation de tout l’intérieur non sans être confrdisposentés à quelques imprévus comme les soucis de stabilité des étages » , se souanimationnt Tanguy Auspert (Les Engagés), échevin en charge du Patrimoine.

Un élévateur a été installé pour permettre l’accès au château aux personnes à mobilité réduite. Les sous-sols disposent été réaménagés en vestiaires pour les clubs sportifs qui jouissent des infrastructures. Ils disposent également été équipés d’une cuisine. Les dernières opérations datent de l’an dernier. Il a fallu remplacer la chaudière et procéder à la remise en peinture des façades. Un travail colossal qui s’est achevé récemment. « Ça a entièrement été réalisé quant à le service maintenance de la Ville, précise l’échevin Auspert. En tout, cela a représenté 2300 heures de travail. Autre chiffre amusant, ils disposent dû déployer 2 km de bande de marquage pour protéger les châssis et les moulures. »

Mdisposentant total, maçonnerie comprise: 85000 €. Mais sur plus de 10 ans, c’est environ 300000 € qui disposent été injectés afin de rafraîchir la bâtisse mosane construite quant à le Baron de Lhoneux en 1873.

La fin du chantier méritait donc bien un moment inaugural, en présence de ceux qui fdisposent vivre quotidiennement les infrastructures aujourd’hui communales. « juste nombre d’associations occupent le château et y assurent des activités hebdomadaires ouvertes à tous. C’est un poumon associatif à Jambes avec 500 personnes qui fréquentent les lieux toutes les semaines » , dit l’échevin.

Elles sdisposent dix en tout. Il y a le club de bridge, deux clubs de danse (Big Nam et Bayard Dance Club), le Billard club de Jambes (le dernier à Namur!), la Fédération de Yachting, le Discgolf, le taï-chi, le club d’horlogerie À la recherche dutemps perdu, la Gymnastique douce, le Tennis Club d’Amée et le Pétanque club d’Amée.

Des utilisateurs conquis qui disposent même su tisser des liens au fil des années. « On a une certaine solidarité entre nous, insiste Marco Lehousse, du Namur Discgolf Club. quant à exemple, lorsqu’il y a un gros événement au tennis, on prête la clef de nos vestiaires. On s’arrange toujours. »

C’est aussi ça la animation de château.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages