« Je n’avais pas réalisé que mon attitude pouvait provoquer tant de souffrances » (Bruxelles)

Dans une lettre adressée à ses collaborateurs, ainsi qu’aux clients et amis de Filigranes, Marc Filipson fait le point sur le récent scandale qui touche sa librairie.

« Depuis quelques jours, Filigranes et moi-même sommes au cœur d’un orage médiatique. En cause: mon style de management et un certain nombre de mauvaises habitudes et comportements qui rendent difficile la vie professionnelle de mes collaborateurs », résume le patron de la librairie. « Ma surprise de ces derniers jours n’était pas feinte », continue-t-il, avant de présenter ses excuses.

« Je n’avais pas réalisé que mon attitude pouvait provoquer tant de souffrances chez certains, et j’en suis absolument désolé. À tous ceux d’entre vous collaborateurs, clients, amis de Filigranes que j’ai pu heurter ou blesser, je tiens à présenter aujourd’hui mes excuses sincères ».

Bientôt une nouvelle direction

Marc Filipson précise qu’il est conscient que ces excuses ne suffiront pas « pour rétablir la confiance ». C’est pourquoi, avec son conseil d’administration, il a décidé de mettre des « choses concrètes » en place pour que la situation s’améliore « rapidement et radicalement ».

« Une rencontre aura lieu entre le Conseil d’Administration et les membres du personnel pour entendre au mieux leurs doléances », écrit-il, précisant que cette réunion aura lieu dans les prochains jours. « Sans attendre, accompagné par le Conseil d’Administration de Filigranes, je m’engage à un véritable effort de gouvernance et de gestion », assure-t-il aussi.

Le patron a également rappelé que la procédure initiée auprès de Securex, ainsi que l’analyse de risque, devait se poursuivre sereinement avec un objectif clair: « instaurer de meilleures pratiques et davantage de respect dans la gestion des ressources humaines de Filigranes ». Il précise que tous les aspects y seront abordés (heures supplémentaires, travail le dimanche, vacances, caméras de surveillance, etc…).

Enfin, Marc Filipson annonce faire un pas de côté et lancer le recrutement d’un.e directeur.trice, « dans l’intérêt de tous et de l’entreprise ». Dans le même temps, il déclare entamer un travail « psycho-thérapeutique » dans le but de se départir de ses « mauvaises habitudes ». « Excès de familiarité, colères, j’en passe…j’ai compris que j’avais du boulot », conclut Marc Filipson.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages