« Je serai une bourgmestre rassembleuse » (Jette)

L’échevine Vandevivere deviendra en février prochain la première femme bourgmestre de Jette.

C’est voté: Claire Vandevivere (CDH) sera la prochaine bourgmestre de Jette. L’échevine a été désignée ce lundi par l’assemblée générale extraordinaire de la Liste du Bourgmestre pour succéder Hervé Doyen (CDH), qui pour rappel porte l’écharpe mayorale depuis l’an 2000.

Il faut dire que la concurrence n’était pas rude à Jette ce lundi: Claire Vandevivere était l’unique candidate-bourgmestre, l’unique nom proposé aux militants. Longtemps pressenti comme un potentiel successeur d’Hervé Doyen, l’échevin des Sports, Benoît Gosselin (CDH), a en effet annoncé la semaine dernière qu’il ne désirait plus briguer le poste. Laissant de facto la place à sa collègue de longue date.

Claire Vandevivere occupe depuis 15 ans le poste d’échevine de l’État civil et avait obtenu 2.226 voix lors des dernières élections. « Forte de cette double légitimité et de plus de 20 ans au service de la commune, je relève ce défi avec énormément d’enthousiasme et de passion », déclare celle qui va devenir la première bourgmestre femme de Jette. « Je serai une bourgmestre rassembleuse et mettrai tout mon cœur à l’ouvrage au sein de la Liste du Bourgmestre, avec la majorité, les Jettoises et les Jettois. »

Une succession anticipée

Hervé Doyen devrait quitter ses fonctions en février prochain, à l’âge de 65 ans. « Quand je vois le sérieux et l’implication avec lesquels Claire a exercé ses nombreuses attributions scabinales, sa loyauté, son intégrité et ses valeurs, je suis particulièrement confiant pour l’avenir de notre commune et de la Liste du Bourgmestre », déclare le mayeur actuel.

Déjà au début de la législature, Hervé Doyen avait annoncé qu’il allait céder l’écharpe en cours de législature… L’idée initiale: céder le mayorat, mais rester dans le collège via la présidence du CPAS afin d’accompagner le collège. Sauf que des imbroglios internes ont rendu impossible cette situation pourtant idéale sur papier.

L’échevin Jacob Kamuanga (ex-CDH) a en effet refusé de remettre son mandat, rompant ainsi le « deal » de la majorité. Désormais exclu du CDH, l’élu siège désormais comme « échevin indépendant ». Une non-démission qui force Hervé Doyen à partir quelques mois plus tôt à la retraite, permettant dès lors à la conseillère Nathalie Vandebrande de monter au collège comme annoncé. Celui qui fut bourgmestre plus de 20 ans restera toutefois encore conseiller communal. Une manière de voir aboutir certains de ses dossiers et de garder -encore un peu- le goût de la politique.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages