La pompe Q8 boulevard de Waterloo n’aura pas son permis (Bruxelles)

La commission de concertation a rendu un avis « unanimement défavorable »

La commission de concertation a rendu un avis unanimement défavorable aux demandes de permis d’urbanisme et d’environnement introduites pour l’extension et l’exploitation de la station Q8 installée sur le boulevard de Waterloo. Les propriétaires de la concession, qui arrivait à son terme au 19 mars prochain selon un arrêté ministériel pris par le gouvernement bruxellois voici plusieurs années, souhaitaient agrandir le shop, installer deux bornes de recharge électrique ultrarapide et poursuivre l’exploitation de leurs bornes essence et diesel. Kuwait Petroleum avait introduit une demande pour l’exploitation de 60 000 litres de fuel, soit la même quantité qu’actuellement.

« On ne peut que se réjouir de cette décision unanime », commente le porte-parole des riverains et des commerçants du boulevard de Waterloo Stéphane Dykman. L’avis, publié sur le site de la Ville de Bruxelles, « se fonde à titre principal sur l’opposition de Bruxelles Mobilité et l’incompatibilité manifeste des demandes de permis avec le projet de réaménagement du boulevard de Waterloo », commente Stéphane Dykman. « La commission de concertation soutient par ailleurs que le projet ne répond pas au bon aménagement des lieux et ne s’intègre pas dans le cadre bâti environnant en raison, notamment, de la proximité du Parc et du Palais d’Egmont et du quartier qui présente une grande valeur patrimoniale. »

La pompe à essence du boulevard de Waterloo n’a donc plus que quelques dizaines de jours à vivre. L’arrêté pris par le gouvernement bruxellois pris en 2015 met en effet fin au droit d’exploiter la pompe Q8 au 19 mars 2022. « Nous serons évidemment attentifs à la bonne exécution de l’arrêté. »

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages