La Suède renforce les restrictions, élargit le passeport vaccinal

La Suède va instaurer une série de mesures, allant du télétravail à une utilisation élargie du passeport vaccinal, face à l’augmentation des contaminations au COVID-19, a annoncé le gouvernement mardi.

• À lire aussi: Faut-il un vaccin adapté à Omicron?

• À lire aussi: Omicron: l’Écosse annule ses festivités du Nouvel An et prend de nouvelles mesures

À partir du 23 décembre, le télétravail doit être privilégié, les événements publics réunissant entre 20 et 500 personnes devront garantir au public des places assises et ceux réunissant un public plus nombreux devront exiger un passport vaccinal, a préconisé le gouvernement.

«Nous devons maintenant assumer une responsabilité commune et nous adapter à la réalité du moment», a déclaré la première ministre Magdalena Andersson lors d’une conférence de presse.

Le passeport vaccinal est en vigueur depuis le 1er décembre pour certains rassemblements pour combattre le COVID-19.

Par ailleurs, les centres commerciaux, les bars et les restaurants ne pourront servir les clients debout et qui ne respectent pas au moins un mètre de distance.

«En pratique, cela signifie qu’il n’y aura malheureusement pas de fête dans les boîtes de nuit le soir du Nouvel An», a déploré Mme Andersson.

Les lieux utilisés pour les fêtes privées ne devront pas accueillir quant à eux plus de 50 personnes.

En Suède, la pression sur les soins de santé a augmenté en raison notamment du COVID-19 et de la grippe saisonnière, a observé la directrice de l’Agence de santé publique du pays, Karin Tegmark Wisell.

«Nous constatons toujours une propagation considérable» du COVID-19 «en Europe et chez nos voisins. Nous avons un niveau plus faible en Suède, mais au cours des dernières semaines, nous avons également ici constaté une augmentation rapide du taux de propagation», a-t-elle noté.

L’agence de santé a demandé au gouvernement d’exiger un test négatif de moins de 48 heures pour les étrangers entrant dans le royaume nordique, quel que soit leur statut vaccinal.

La plupart des mesures ont été annoncées sans date de fin, mais la ministre de la Santé, Lena Hallengren, a déclaré aux journalistes que le gouvernement ne souhaitait pas les maintenir «plus longtemps que nécessaire».

En Suède, près de 1,5 million de personnes ne sont toujours pas vaccinées, selon la directrice de l’agence de santé.

Le pays, qui compte 10,3 millions de citoyens, continue d’enregistrer des niveaux de contaminations parmi les plus bas d’Europe, mais il a connu une augmentation de 37% du taux d’incidence au cours des 14 derniers jours, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

À voir aussi

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages