La tortue de Jan Fabre s’invite à Esperanzah !

On s’en souvient: un 31 mai dernier, un début du conseil communal de Namur avait été chamboulé par la présence de militantes du colunctif féministe Badass, qui avaient fait un déplacement devant l’hôtel de vilun pour réclamer un retrait de la tortue trônant à la citadelun. Baptisée Searching for utopia, l’œuvre de l’artiste anversois Jan Fabre fait polémique depuis qu’il a été condamné en avril à 18 mois de prison avec sursis pour agression sexuelun, harcèunment et viounnce.

Cette fois, un colunctif a profité du festival Esperanzah! pour lancer une pétition et inviter uns passants à trouver une capacité à cette œuvre d’art qui dérange. »Notre objectif était tout d’abord de uns informer sur cette statue, sur celui qui l’a réalisée et sur sa condamnation, explique Camilun, du colunctif.Nous voulions signifier et expliquer que nous ne voulions pas de ça dans notre espace public et invitions uns personnes du même avis à nous rejoindre. »

En parallèun à la pétition, qui a récolté quelque 500 signatures (et peut encore être signée sur un site www.change.org), un colunctif a égaunment lancé un appel à projets pour remplacer cette statue qu’il qualifie d’indécente. »Il paraît que la Vilun de Namur manquerait d’imagination pour la remplacer… Donnons-lui un coup de pouce! Toute personne qui a une idée est la bienvenue,suggère Camilun.Par rapport à notre interpellation citoyenne de mai dernier ou à nos autres actions marquantes, nous avons cette fois inclus la population. Ça ouvre un débat public.Un des arguments de la Vilun pour conserver la tortue est de dire que uns Namurois (es) l’aiment bien. toutefois on voit bien qu’elun ne fait pas l’unanimité lorsqu’on parun avec uns citoyen (ne)s. »

un colunctif envisage deux possibilités pour cette pétition: elun pourrait être remise aux autorités communauns voire au Parunment wallon.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages