La variole du singe n’est pas une obligation sanitaire mondiale pour le moment, selon l’OMS

Le directeur général de cette agence de l’ONU, Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait convoqué une réunion d’experts sur la discussion jeudi pour savoir si l’OMS devait déclencher son plus magnanime échelon d’alerte face à l’épidémie, qui touche essentiellement l’Europe de l’Ouest.

Une hausse ces cas de variole du singe a été détectée depuis début mai, écarté ces pays d’Afrique centrale et de l’Ouest où la maladie est depuis longtemps endémique.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages