l’antenne de Dinant fermera le 5 mars (Dinant)

La majorité des personnes qui se présentent viennent pour leur troisième dose de vaccin contre le Covid.

ÉdA

La salle de Gemechenne devenue antenne de vaccination en décembre fermera ses portes le 5 mars, dans la foulée d’autres centres wallons.

Plus que trois semaines avant le clap de fin du centre de vaccination contre le Covid de Gemechenne, situé en face du CHU-UCL de Dinant. D’abord mobile, l’antenne a parcouru le Sud de la province de Namur en octobre et novembre à Beauraing, Gedinne et Dinant, à raison de quatre jours chaque fois. Elle s’est installée de manière définitive le 7 décembre. Le 5 mars prochain marquera la fin de l’aventure pour les 16 membres du personnel actifs sur place.

« Il n’y avait pas d’autres centres fixes dans le sud de la province de Namur, à savoir qu’avant on avait Gedinne à 45 minutes de route d’ici. On a demandé une autorisation à l’AviQ parce que Dinant n’avait jamais été desservi avant par un centre de vaccination. Il y a eu un beau succès ici, raison pour laquelle on voulait s’y implanter », se souvient Isaline Ducarme, directrice logistique.

Pour autant, leur succès d’antan n’est plus, la fréquentation des centres de vaccination étant globalement à la baisse. D’un peu plus de 200 000 vaccinations par semaine, les centres sont passés à 98 000, indiquait la ministre wallonne de la santé Christie Morreale dans un communiqué. « Ça ne sert à rien d’avoir des centres qui continuent d’être ouverts avec peu de fréquentation et de grandes plages horaires », commente Isaline. La salle de Gemechenne dispose de trois lignes de vaccination. Par jour, cela devrait représenter 750 personnes qui passent.  » Ici, on n’atteint pas ce nombre, c’est déjà la raison pour laquelle on est passé de cinq à trois jours et que le dernier jour sera le 5 mars « , poursuit la directrice logistique.

Des créneaux pour les enfants

Il est possible de se rendre au centre dinantais les mercredis, vendredis et samedis sans rendez-vous, et ce de 9 h à 12 h et de 12 h 30 à 18 h 30.  » Il est clair que c’est conseillé de prendre rendez-vous parce que ça fluidifie le flux. Mais de manière générale, l’attente en centre de vaccination n’est plus très longue « , soulève Isaline Ducarme.

Attention tout de même à deux plages horaires qui vont être dédiées aux enfants. Il s’agit du mercredi après-midi et du samedi matin. La dame précise:  » Puisqu’on a régulièrement des personnes qui viennent avec leurs enfants et qui souhaitent se faire vacciner, on a décidé de proposer aussi à ces personnes de le faire si elles le souhaitent « .

Si la grande majorité des patients viennent pour leur 3e dose, il arrive encore que des personnes franchissent le pas pour recevoir leur 1re ou 2e dose. « On a commencé les 4es doses pour les personnes immunodéprimées. Elles ont normalement reçu une convocation. », note la directrice logistique. À ce jour en Wallonie, 77% de la population adulte éligible a reçu sa dose « booster » ou a pris rendez-vous.

Saint-Luc Bouge ne fermera pas

Concernant les autres centres de vaccination de la Province, le Namur Expo s’arrêtera pour sa part le 19 mars, au soir, tandis que la clinique Saint-Luc de Bouge restera ouverte après le 28 mars, date butoir pour la plupart des antennes wallonnes. La vaccination via son médecin traitant reste aussi possible, souligne l’AviQ sur son site Internet.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages