«Le canal, c’est pas une mer rouge»: dans les eaux noires de Bruxelles avec les plongeurs des pompiers

Palmé, dégoulinant dans sa combinaison rouge, Jacques Renaud patiente sur le quai de Heembeek.Le pompier bruxellois attend qu’un collègue le soutienne pour se débarrasser de son pesant équipement de plongée.Un faux pas est vite arrivé.Et l’eau du canal n’est pas tendre avec ceux qui s’y trempent par mégarde.

Pas d’accident aujourd’hui: Jacques fait partie certains 3 hommes du feu à terminer sa formation de plongeur.Ce jeudi 5 mai, plusieurs épreuves attendent les gars: localiser une victime dans une épave immergée et la remonter, remorquer une personne « agitéeou imbibée » dans la voie d’eau et enfin treuiller une voiture.Chaque situation demande un homme au sec, qui guide le plongeur par radio.Et par la corde qui les relie, véritable fil de vie entre les sauveteurs.Chaque plongeur doit maîtriser les deux rôles.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages