le conducteur maintenu en détention (Bruxelles)

La chambre du conseil de Bruxelles a confirmé pour un mois la détention préventive du conducteur impliqué dans l’accident mortel survenu dans le cadre d’une course-poursuite avec la police.

BELGA (Illustration)

La chambre du conseil de Bruxelles a confirmé pour un mois la détention préventive du conducteur impliqué dans l’accident mortel survenu, dans le cadre d’une course-poursuite avec la police, le 12 mars au soir dans le tunnel Annie Cordy, a indiqué ce jeudi le parquet de Bruxelles.

« La police de la zone AMOW a été convoquée pour des faits de violence intrafamiliale à Zellik », avait expliqué après les faits Gilles Blondeau, porte-parole du parquet de Hal-Vilvorde. « Sur place, la police a constaté que le suspect de ces actes de violence avait déjà pris la fuite, mais une autre patrouille a remarqué, peu de temps après, une voiture avec quatre occupants, dont le suspect signalé ». Le conducteur a tenté de se soustraire au contrôle de police à Zellik. La police de la zone AMOW (Asse/Merchtem/Opwijk/Wemmel) a alors pris en chasse le véhicule jusqu’au tunnel Annie Cordy.

Alors que la voiture des suspects entrait dans le tunnel Annie Cordy, elle a percuté le terre-plein au niveau de la sortie Sainctelette, puis a heurté la paroi sur le côté droit. C’est à ce moment qu’un des passagers a été éjecté. Le véhicule a ensuite fait plusieurs tonneaux. Le conducteur et deux autres passagers ont dû être désincarcérés par les pompiers.

Le suspect recherché pour les faits de violence conjugale et le conducteur ont été grièvement blessés. Le dernier passager n’a lui été que légèrement blessé. Il y avait en tout à bord quatre jeunes hommes, nés en 1993, 2000 et 2003.

Un juge d’instruction a placé le conducteur sous mandat d’arrêt. Il avait été saisi pour homicide involontaire et coups et blessures involontaires, commis à la suite d’un accident de la circulation, mais aussi pour conduite sans permis et à vitesse inappropriée.

Sur base des premiers éléments de l’enquête, une porte-parole du parquet de Bruxelles était en mesure de confirmer qu’ »il n’y a jamais eu de contact entre la voiture de police et la voiture des victimes. Le conducteur a, semble-t-il, perdu le contrôle de son véhicule ».

Le parquet de Hal-Vilvorde reste en charge de l’enquête pour violences intrafamiliales, dont est suspecté l’un des passagers blessés.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages