le grand feu brûle une semaine trop tôt (Yvoir)

Les animateurs du patro de Godinne en cours de montage du feu grand feu.

Un mauvais plaisantin a allumé la mèche du grand feu de Godinne. Le patro godinnois peut compter sur la solidarité pour reconstruire le monticule.

Charles Lecomte, responsable du grand feu de Godinne et animateur patro, croit à la plaisanterie lorsqu’un ami l’appelle samedi soir pour lui annoncer l’embrasement prématuré du grand feu de Godinne. « Je venais de rentrer chez moi, on avait passé la journée à construire le grand feu pour samedi prochain, raconte l’animateur, c’est un coup dur, des personnes étaient en pleurs, on a passé beaucoup de temps dessus. »

Dès le lendemain, la raison a pris le pas sur l’émotion. Autour des cendres, les discussions sont fertiles. Les animateurs ont rapidement décidé de conserver la date de l’événement et de reconstruire le grand feu pour ce samedi. Que l’hiver, les deux années de pandémie et cet acte malveillant brûlent de concert et devant un public venu pour la fête. « Le grand feu a été annulé les deux dernières années suite au Covid, c’est donc un événement assez attendu » continue Charles Lecomte.

La décision de maintenir l’événement a été motivée par la solidarité témoignée par la commune d’Yvoir et ses habitants. L’administration va fournir trois camions de sapins tandis qu’un parent d’animé du patro de Godinne met une sapinière à disposition. « Il y avait aussi du matériel dans le bûcher, comme des échelles, des scies. Tout est détruit, mais on nous en a données de nouvelles, dès le lendemain. »

Toute la semaine, les animateurs du patro de Godinne se relayeront au chevet de l’ancien grand feu et à pour la renaissance du nouveau. Comme son prédécesseur, le bûcher devrait atteindre les sept à huit mètres de hauteur. Rendez-vous est pris, donc, dès 16 h, avec les aidants et volontaires qui ont promis leur soutien pour scier les bûches, monter les branches et assembler les fagots de sapins. « Nous attendons à peu près 300 personnes ce samedi. Finalement, cette mésaventure, c’est une publicité pour l’événement » souligne Charles Lecomte.

Le Patro de Godinne a déposé une plainte et fournit les divers éléments à leur disposition à la police locale. « On va organiser une veille autour du grand feu les prochains jours, pour que cela n’arrive plus » conclut l’organisateur.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages