Le Parlement européen libère des locaux à Bruxelles pour les ONG qui soutiennent les réfugiés ukrainiens (Bruxelles)

Roberta Metsola a annoncé que des locaux seraient libérés à Bruxelles.

AFP

L’accueil des réfugiés ukrainiens à Bruxelles demande de la logistique. Le Parlement européen apporte libère à cet effet des locaux qui hébergeront des ONG en soutien des Ukrainiens. Ailleurs à Bruxelles aussi, des espaces se libèrent.

Le Parlement européen mettra des locaux de ses bâtiments de Bruxelles à disposition d’ONG qui coordonnent l’organisation de la diaspora ukrainienne fuyant la guerre, a-t-on appris mercredi.

« Nous soutenons toutes celles et ceux qui sont obligés de fuir l’horreur. Soyons concrets: nous avons décidé de mettre l’un de nos bâtiments à Bruxelles à disposition des citoyens ukrainiens en exil », a annoncé la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, mercredi soir à Strasbourg, devant des dizaines d’élus européens réunis dans l’agora Bronislaw Geremek (la cour centrale du complexe parlementaire), ornée des drapeaux européens entrelacés de drapeaux ukrainiens.

Un espace de bureaux sera ainsi dévolu à la société civile organisée pour la coordination en appui de la diaspora ukrainienne, a-t-on précisé auprès de la présidence.

Le Parlement européen fournira aussi des outils au Parlement ukrainien, avec qui il entretient une coopération depuis 2015, pour qu’il puisse continuer à fonctionner malgré la menace russe, « et continuer à faire vivre la démocratie ukrainienne », a souligné la Maltaise.

Ailleurs à Bruxelles

À Bruxelles, d’autres initiatives sont prises pour libérer des espaces. Ceux-ci sont aussi directement destinés aux réfugiés qui arrivent d’Ukraine.

Outre le centre de première ligne ouvert à Molenbeek par Fedasil, Proximus a annoncé graduellement mettre à disposition certains bâtiments afin d’accueillir des familles ukrainiennes. Il s’agit notamment d’anciennes conciergeries qui seront réaménagées pour offrir un foyer accueillant et équipé des commodités nécessaires, y compris des solutions télécom.

Enfin, la Ville de Bruxelles a annoncé que le Palais 8 du Heysel servirait désormais de hub d’enregistrement des réfugiés dans notre capitale. Sammy Mahdi espère le voir opérationnel dès le lundi 14 mars, avec une capacité de 5.000 personnes par jour.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages