Les proches de Freddy Thielemans lui ont rendu un dernier hommage (Bruxelles)

Les funérailles de Freddy Thielemans, ancien bourgmestre de Bruxelles, ont eu lieu ce samedi en fin de matinée. Une cérémonie civile s’est déroulée au crématorium de Bruxelles, avenue du Silence à Uccle, en présence de nombreux proches de ce maïeur emblématique de la capitale belge.

Les funérailles de Freddy Thielemans, ancien bourgmestre de Bruxelles, ont eu lieu samedi en fin de matinée. Une cérémonie civile s’est déroulée au crématorium de Bruxelles, avenue du Silence à Uccle, en présence de nombreux proches de ce maïeur emblématique de la capitale belge. La cérémonie pouvait par ailleurs être suivie en ligne, via une retransmission effectuée par la Ville de Bruxelles.

Les amis de Freddy Thielemans se sont succédé devant son cercueil, entouré de fleurs et d’une statue de Manneken Pis ceinturé de l’écharpe maïorale, pour raconter le personnage qu’était le défunt. Ils ont cédé la place, en fin de cérémonie, aux membres de la famille du bourgmestre socialiste, pour quelques mots plus intimes.

Tous ont souligné son énorme engagement politique, lorsqu’il était à la tête de la capitale de la Belgique, ainsi que son humanisme, son humilité et sa joie de vivre. Les uns ont parlé d’un « érudit qui n’étalait pas son savoir », les autres ont évoqué ses « talents de dessinateur » et son « agilité linguistique », d’autres encore ont rappelé son côté « bon vivant », avec sa « passion des belles voitures » et avec son look qui arborait « chapeau Stetson et bottes santiags ».

Les orateurs ont aussi longuement parlé de son « cosmopolitisme ». « Tous étaient reçus comme il se doit », du prince héritier du Japon aux forains, du bistrotier au chef étoilé, ont décrit certains. « On pouvait l’appeler pour les gros comme les petits problèmes. C’était un homme extraordinaire », a encore affirmé l’un d’eux. « J’ai vécu avec lui cinquante-et-une années sans une minute d’ennui », a lu, au nom de sa maman, l’une des deux filles de Freddy Thielemans.

Ces nombreux discours ont été entrecoupés de chansons chères au défunt, comme « Le chant des partisans » ou « Bruxelles » de l’auteur et interprète néerlandais Dick Annegarn.

De nombreuses personnalités bruxelloises étaient présentes, ainsi que plusieurs membres du parti socialiste, notamment l’actuel bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, le Ministre-Président de la Région bruxelloise, Rudi Vervoort, le président du PS, Paul Magnette, le Ministre-Président de la Région wallonne, Elio Di Rupo, la présidente de la Chambre, Eliane Tillieux, et la ministre de l’Intégration sociale, Karine Lalieux.

L’hommage à Freddy Thielemans s’est achevé par de longs applaudissements.

Ce dernier est décédé le 29 janvier, à l’âge de 77 ans, à la Résidence Les Églantines à Neder-over-Heembeek. Depuis cinq ans, Freddy Thielemans était diminué en raison d’une lésion à la tête, après une chute dans les escaliers à son domicile. Membre du PS, il a été bourgmestre de Bruxelles pendant plus de 10 ans, entre 2001 et 2013.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages