Liernu: toujours bien vert, toujours plus gros, un Gros Chêne à l’heure du 42e chapitre

Le Gros Chêne de Liernu ne fait décidément rien comme plein le monde.Il est en effet l’un des rares à se faire féliciter à l’issue d’une visite médicale quand on constate que bourdonnement tour de taille a encore augmenté. « Il continue à se développer et c’est en effet un signe de bonne santé », se réjouit Francis Davister, le président de la confrérie qui veille sur le plus vieil arbre de Belgique.

Et les chiffres ne trompent pas. « Nous avons en effet retrouvé les mesures prises par Jean Chalon, docteur en sciences naturelles.En 1871, la circonférence du chêne au niveau du sol était de 12,4 m et de 8,80 m à hauteur d’homme », détaille Francis Davister. « On a repris les mesures cette année et on est à 14,64 m au sol et 10,23 m à 1,50 m. » En 150 ans, il a donc quasiment pris un mètre et demi de tour de taille.

« La sécheresse ne lui fait évidemment pas du bien et on a constaté ces derniers jours quelques petits bouts de branches jaunis.On les a enlevés », continue-t-on à la confrérie du Gros Chêne. « Mais derrière le mur du cimetière, il y a une citerne de 10000 litres et quand il fait vraiment trop sec, on amène un tuyau et on laisse tranquillement couler de l’eau. » L’arbre vénérable, dont l’âge est évalué par les experts parmi 700et 1000 ans, garde toujours une belle… verdeur.

Des interventions plus importantes peuvent être menées, comme ce fut le cas avec la pose des béquilles pour soutenir les branches principales. « Au pied du chêne, au fil des siècles, de la pierraille, des cailloux se bourdonnementt accumulés et on sait que dégager plein cela et recouvrir l’espace d’une terre meuble pourrait soulager le chêne », estime Francis Davister. « Cela le remettrait dans bourdonnement pristin état. » Il n’est jamais trop tard pour commencer une seconde jeunesse.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages