Logement public sur le site des abattoirs d’Anderlecht: un accord (Anderlecht)

Le site des abattoirs devra se reconfigurer à l’avenir. Cette vision d’architecte du masterplan d’Abattoir SA montre la prochaine Manufakture (au centre, dans le prolongement de la grande halle classée) et les logements publics (en haut) conçus par la SAU, qui doivent se loger le long du canal sur l’actuel parking Delacroix.

Abattoir SA

Des logements publics et espaces verts sur le site des abattoirs d’Anderlecht? L’ambition est née de longue date. Elle reçoit une avancée supplémentaire ce 29 mars.

Le Gouvernement bruxellois s’est accordé ce 29 mars sur la part de développement public envisagée sur le site des abattoirs d’Anderlecht. Celui-ci comprend des logements publics qui se situeront sur un terrain le long du canal, actuellement le vaste parking Delacroix à l’est de l’Erasmus Hoge School. C’est ce qu’on apprend des cabinets du ministre-Président Rudi Vervoort (PS) et du secrétaire d’État Pascal Smet (one.brussels).

Cette annonce intervient dans le cadre du développement du site ces dernières années, notamment suite à la délivrance de fonds FEDER européens et l’ambition du gestionnaire, Abattoir SA, de décloisonner ses activités en s’ouvrant davantage. Ce dernier tient un masterplan dans sa manche présenté il y a plus d’une décennie, dont les étapes suivantes sont attendues dès 2023.

Cette ambition, annoncée dès 2012, reposait à l’origine sur un budget de plus de 21 millions d’euros. À la halle alimentaire Foodmet et à la ferme urbaine sur le toit doivent se greffer un nouvel abattoir, des kots, des bureaux, des espaces publics et du logement, ainsi qu’une… piscine. Celle-ci reste prévue sur le toit de la Manufakture, qui doit être construite en 2023 pour donner davantage d’espace au commerce de la viande.

Logements le long du canal

La Manufakture accueillera dès 2023 des ateliers de découpe en face de la grande halle.

Abattoir SA/ Bauhaus

D’après le deal annoncé, Abattoir SA reste propriétaire d’une partie du site de 8ha: celle où se loge le Foodmet. Mais la Commune d’Anderlecht s’apprête à transférer l’autre partie dans les mains de la Région. Un bail emphytéotique permettra à Abattoir de rester gestionnaire jusqu’à 2088 sur un pan de celle-ci, notamment la grande halle historique classée. En échange, la SA cèdera à la Région un terrain le long du canal, aujourd’hui parking à ciel ouvert. La Société d’Aménagement Urbain (SAU) entrera alors en action pour développer le site. Des logements publics seront construits pour donner « davantage de mixité ». La SAU se base pour ce faire sur les études déjà menées par Abattoir SA dans le cadre de son masterplan.

Le montage permet à Abattoir SA d’envisager le lancement de la Manufakture. Ce nouveau bâtiment lié au commerce de la viande mesurera 6.000m2. Il comprendra un parking de 420 places pour évacuer le stationnement à ciel ouvert et un espace lié à la découpe ou à d’autres activités alimentaires. C’est son toit qui pourrait accueillir une piscine à ciel ouvert comme Bruxelles en demande depuis des décennies. Budget: 18 millions d’euros.

« Avec la prolongation de l’emphytéose, les conditions fixées à Abattoir SA pour le lancement de la construction de Manufakture sont enfin remplies », se félicite Elke Tiebout, CEO. « Les plans pour coupler les différentes activités économiques et les logements de la SA grâce un réseau de chaleur innovant sont d’ores et déjà prêts, ce qui permettra à terme d’évoluer vers un site sans émission de CO2 ».

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages