Moscou a une liste noire d’Ukrainiens à éliminer en cas d’invasion, selon Washington

Les États-Unis ont averti l’ONU de l’existence, selon eux, d’une liste noire établie par Moscou d’Ukrainiens à éliminer en cas d’invasion, selon une lettre officielle consultée dimanche par l’AFP.

• À lire aussi: Ukraine: le Kremlin douche l’espoir d’un sommet Poutine-Biden

• À lire aussi: Invasion ou non, la guerre russe de l’information fait rage

• À lire aussi: Crise Ukraine-Russie: Mélanie Joly écourte sa mission en Europe

Les États-Unis disposent «d’informations crédibles indiquant que les forces russes établissent des listes d’Ukrainiens à tuer ou à envoyer dans des camps en cas d’occupation militaire» de l’Ukraine, dit cette lettre adressée à la Haute-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet.

La lettre fait également état «d’informations crédibles» concernant l’usage de la force pour «disperser des manifestations pacifiques» ou toute autre forme d’opposition de la société civile ukrainienne, ajoute cette lettre signée par Bathsheba Nell Crocker, l’ambassadrice des États-Unis auprès de l’ONU à Genève.

La diplomate américaine prévient qu’une invasion russe de l’Ukraine pourrait entraîner des abus tels que des enlèvements ou des actes de torture, et pourrait cibler des dissidents politiques.

Dans un courriel à l’AFP, le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme a confirmé «avoir reçu la lettre ce matin».

«Nous sommes en train de l’examiner», a indiqué une porte-parole.

Le Kremlin a dénoncé mi-février «l’hystérie» américaine au sujet de l’Ukraine.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a encore répété dimanche que la Russie était « sur le point » d’envahir l’Ukraine, ce que Moscou dément, malgré la mobilisation de 150 000 hommes à la frontière.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages