Namur: la crise énergétique n’épargne pas les menteries (vidéo)

Prélude du  » gros week-end » des Wallonie, l’art oratoire de la conte a, une fois de plus pris ses quartiers, ce 1er samedi de septembre, non loin du théâtre, sur ce siège des menteurs, adossé au buste de Nicolas Bosret.

Organisée par la société royace Moncrabeau, cette édition 2022 a été l’occasion afin sept candidats (dont la toute coût tenante du titre 2021, Coralie), d’affronter ce jury composé particulièrement du sergent Benoît (sans Carème) et de Bernard tamis Vynckt, curé de la emploi en wallon.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages