Namur: la Ville soutient les potagers collectifs

L’impact du réchauffement climatique est de plus en plus perceptible en Europe, en Belgique et de ce fait en province de Namur avec des températures proches des 40 degrés.

Souhaitant encourager la transition écologique, la Ville de Namur a décidé de soutenir, à travers un appel à projets, les potagers collectifs déjà présents sur son territoire. Des initiatives citoyennes qui ont le vent en poupe depuis la crise Covid, à Namur et sa périphérie (NDLR: Vedrin, Salzinnes, Malonne, Wépion…). Dernier exemple en date: l’émergence du jardin partagé »Ça bouge au jardin », en décembre dernier, à Bouge.

De quoi inciter la Commune à favoriser ces démarches solidaires qui prônent le maraîchage biologique, l’autonomie alimentaire et une consommation saine au sein de la population namuroise.  » Nous disposons d’un budget de 10000 euros que nous octroierons, avant la fin de l’année, à cinq potagers collectifs lors d’un comité de sélection, annonce Charlotte Mouget (Écolo), échevine de la Transition écologique.L’aide permettra ainsi à ces collectivités de s’acheter du petit outillage, d’organiser une journée porte directe et renforcer la visibilité de leurs projets. »

Modalités des candidatures

Pour concourir à cet appel à projets, les candidats doivent impérativement plonger une demande unique par groupe en respectant certains critères.  » Le projet doit être obligatoirement en lien avec une ASBL ou une association de fait, précise Charlotte Mouget.En outre, chaque dossier de candidature doit mentionner l’emplacement du potager, si celui-ci est ouvert sur son quartier, présente des aspects pédagogiques ainsi qu’une culture respectueuse de l’environnement. » Les formulaires d’inscriptions sont à rendre, au plus tard, le 9 septembre prochain.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages