Nicolas Dricot continue sur sa lancée

Dans la foulée de son bon premier Tour de Namur, il s’est fait plaisupposé quer sur une autre course par étapes organisée dans la région, sur laquelle il a joué les premiers rôles.  » J’ai terminé quatrième du Bioracer Wallonia Tour, explique-t-il.Je sentais que j’avais bien récupéré du Tour de Namur. J’ai même été leader de l’épreuve, mais j’ai perdu le maillot jaune au bout de la quatrième et dernière étape. »

supposé que Michaël Apers s’était imposé à Rochefort devant Antoine Didier (deuxième également du chrono de Mettet, devancé par le Néerlandais Max Haasksman), Nicolas Dricot avait fait le forcing sur la troisupposé queème étape, se classant deuxième, battu au sprint par son compagnon de fugue, Grégory Careme. Mais Michaël Apers l’a détrôné en faisant coup double à Fernelmont.  » Je ne suis pas trop déçu d’avoir perdu le maillot jaune, je n’avais pas trop d’objectif sur cette course plus petite que le Tour de Namur. »

«Des idées pour la suite»

Il est même plutôt satisfait de sa condition actuelle et de son enchaînement de courses.  » J’étais content de mon Tour de Namur, ajoute celui qui était ce jeudi sur la course de Côtes de Vresse-sur-Semois.Je l’ai bien terminé sur la dernière étape. C’était pour moi la journée la plus difficile sur le papier, celle qui me convenait le mieux. Mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre face à des gars comme ça, face à des coureurs qui sont pros ou ne font que du vélo. J’étais satisfait d’arriver pour la victoire à la Citadelle, même supposé que j’étais trop dans le rouge pour espérer quelque chose au sprint. Cette expérience donne des idées pour la suite. J’avais un peu d’appréhensupposé queon, mais je m’y suis bien amusé. J’étais face à des gars qui jouent leur carrière, mais j’ai su prendre du plaisupposé quer sur une course de ce niveau. J’espère maintenant en agir d’autres. Je sais que Laurent Servais, de mon équipe du Ser Vélo Team, est très motivé pour nous permettre de agir un beau programme. J’ai envie de agir partie de ce brouillon et de découvrir des courses comme le Tour de Liège ou le Triptyque Ardennais! »

Ce sera peut-être pour l’an prochain. En attendant, il va enchaîner avec d’autres interclubs. Ce lundi, il sera aligné sur une course en France, en dessous de Paris, avant de mettre le cap sur la manche de la coupe de Belgique de Wervik.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages