« Nous n’avons jamais chassé Haron » (Bruxelles)

Le restaurant bruxellois s’est exprimé ce jeudi matin, en réaction à la polémique de l’expulsion de Haron Zaanan dimanche soir.

Depuis dimanche soir, l’histoire du mannequin non-binaire Haron Zaanan tourne sur les réseaux sociaux et les médias, belges mais aussi français. Installé dans le restaurant bruxellois Drug Opera dans le centre de Bruxelles, il a été interpellé par un serveur lui demandant de couvrir son dos et ses épaules, car l’établissement jugeait sa tenue trop dénudée. Se sentant humilié, Haron Zaanan a préféré quitter les lieux plutôt que de céder aux exigences du restaurant.

L’histoire, diffusée en vidéo sur Tik Tok par le mannequin, a fait grand bruit. À tel point que Philippe Close a rencontré Haron Zaanan et a sermonné le Drug Opera dans un communiqué.

L’établissement, jusqu’ici silencieux, a décidé de donner ce jeudi sa version des faits. « Avant toute chose, la direction du Drug Opera présente ses excuses à Haron Zaanan s’il a pu interpréter la demande qu’il lui a été fait comme humiliante et transphobe”, lit-on dans un communiqué. Le restaurant explique ensuite s’être trouvé « dans une situation inconfortable, entre devoir répondre aux plaintes de certains clients qui ont indiqué être dérangés par la tenue vestimentaire d’Haron Zaanan et ne pas manquer de respect envers ce dernier ».

« Vu le lieu, l’heure et la période hivernale, il ne nous est pas apparu choquant d’estimer que la tenue vestimentaire d’Haron Zaanan n’était pas appropriée et il nous a semblé raisonnable de l’inviter à y remédier”, se justifie ensuite le Drug Opera. L’établissement précise tout de même que sa direction est « bien consciente » que définir si une tenue est « appropriée » ou non est une démarche subjective, qui peut « prêter à controverses ».

Enfin, le Drug Opera affirme n’avoir « jamais chassé » Haron Zaanan de sa salle: « Nous lui avons demandé, le plus aimablement possible, de bien vouloir adapter sa tenue ou, à défaut, de bien vouloir quitter l’établissement. À notre regret, il a opté pour la seconde proposition ».

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages